Source ID:; App Source:

Wall Street récupère du terrain perdu avant l'ouverture

Vers 12h20 dans les échanges électroniques, les contrats... (Photo Shannon Stapleton, Reuters)

Agrandir

Vers 12h20 dans les échanges électroniques, les contrats à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average, qui donnent une indication sur son évolution future, augmentaient de 0,20%, ceux sur le S&P 500 de 0,31% et ceux sur le Nasdaq de 0,20%.

Photo Shannon Stapleton, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York s'orientait vers une ouverture à la hausse mercredi, récupérant une partie des pertes subies la veille à cause notamment de la force du dollar.

Vers 12h20 dans les échanges électroniques, les contrats à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average, qui donnent une indication sur son évolution future, augmentaient de 0,20%, ceux sur le S&P 500 de 0,31% et ceux sur le Nasdaq de 0,20%.

«La journée a été difficile sur les marchés américains mardi, le renchérissement continu du dollar et l'impact négatif de la volatilité revenue sur les cours du pétrole venant peser à la baisse sur les actions, pourtant à leur plus haut il y a moins d'une semaine», a remarqué jasper Lawler de CMC Markets.

Craignant de voir l'économie prise en tenaille entre une hausse des taux attendue dans les prochains mois et une hausse du billet vert, à son plus haut en 12 ans face à l'euro, qui menace les exportations, Wall Street avait abandonné beaucoup de terrain mardi (Dow Jones -1,85%).

«On s'attend à l'ouverture à une récupération des pertes subies hier», a remarqué Jasper Lawler.

Par ailleurs, «les prix du pétrole et le secteur de l'énergie se sont aussi nettement repliés mardi. On verra si ce recul continue» après le rapport hebdomadaire sur les stocks de produits pétroliers aux États-Unis «pour lequel on attend une nouvelle forte hausse», a ajouté le spécialiste.

Les investisseurs garderont également un oeil sur les discussions techniques qui devaient débuter mercredi à Bruxelles sur la suite à donner au plan de soutien financier pour Athènes.

Du côté des valeurs, l'opérateur télécoms AT&T, qui a annoncé mardi soir qu'il allait passer une charge de 130 millions de dollars dans ses comptes du premier trimestre, correspondant au coût d'un guichet-retraite proposé à ses salariés, grignotait 0,09%.

Les magasins de vêtements Express bondissaient de 7,49% après avoir dépassé les attentes des analystes.

Après la clôture ce sera au tour de la chaîne de hamburgers Shake Shack (+2,23%) de publier ses résultats trimestriels.

Google, qui a annoncé le départ à la retraite de son directeur financier Patrick Pichette, prenait 0,90%.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer