« Thierry Henry aurait dû parler à son arrivée à Montréal. Comme ça, on aurait pu vérifier s'il maîtrise le français. » - le ministère de l'Immigration

STÉPHANE LAPORTE
STÉPHANE LAPORTE LA PRESSE