La zone de recherche pour retrouver Stéphane Roy et son fils de 14 ans, portés disparus mercredi dernier en hélicoptère, a encore été rétrécie mardi.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Les Forces armées canadiennes se concentrent maintenant sur un périmètre de 8200 km2, a indiqué au téléphone la sous-lieutenant Nora Amrane, officier des affaires publiques. La zone s’étend de Mont-Tremblant à quelque 140 km au nord-ouest.

Après avoir annoncé que les recherches se poursuivraient au cours de la nuit, les Forces armées canadiennes sont revenues sur leur décision en soirée, mardi. « Compte tenu des besoins de repos et de l’entretien des appareils, la décision a été prise de ne pas faire de recherches cette nuit », a précisé la sous-lieutenant Amrane. Elles devraient reprendre mercredi matin, vers 8 h.

Cela fait maintenant six jours que M. Roy, qui pilotait l’hélicoptère, a décollé avec son fils de Lac-De La Bidière, dans les Laurentides.