Coupe Davis: la France et la Belgique à égalité

Le Français Jo-Wilfried Tsonga a défait le Belge Steve... (Photo Philippe Huguen, AFP)

Agrandir

Le Français Jo-Wilfried Tsonga a défait le Belge Steve Darcis dans le deuxième match de la journée, vendredi.

Photo Philippe Huguen, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Petrequin
Associated Press
Lille, France

Jo-Wilfried Tsonga a pris la mesure de Steve Darcis 6-3, 6-2, 6-1 pour permettre à la France de faire jeu égal avec la Belgique à l'issue de la première journée de la finale de la Coupe Davis.

La victoire facile de Tsonga aux dépens de Darcis, 76e joueur mondial, a créé l'égalité 1-1. Plus tôt, David Goffin, la tête d'affiche de l'équipe belge, avait défait Lucas Pouille en trois sets.

Tsonga a raté plusieurs occasions de prendre les devants plus tôt au premier set mais il a finalement réussi le bris pour mener 5-3 à l'aide d'un coup droit profond à sa quatrième balle de bris.

Le Français a ensuite gagné cinq jeux consécutifs et il a conclu le deuxième set au service avec un coup gagnant lorsque son amorti a frappé le haut du filet et la balle est retombée de l'autre côté.

Tsonga a continué de jouer avec constance et brio au troisième set, démontrant des réflexes bien aiguisés sur quelques volées.

Goffin avait donné l'avance à la Belgique en disposant de Pouille 7-5, 6-3 et 6-1.

Galvanisé par sa présence au match de championnat des Finales de l'ATP la semaine dernière, Goffin, no 7 mondial, a offert du tennis offensif et il a été en contrôle tout au long du match. Il a réussi 21 coups gagnants et 12 as et n'a pas concédé une seule balle de bris.

Jo-Wilfried Tsonga, le meilleur joueur français, affrontera Steve Darcis lors du deuxième simple de la journée disputé sur le terrain intérieur du stade Pierre Mauroy.

Avant même le début du premier match, le remplaçant français Julien Benneteau a versé quelques larmes dans les gradins lorsque ses coéquipiers sont entrés sur le terrain. Benneteau a été consolé par son coéquipier de double Nicolas Mahut, retiré de l'équipe par le capitaine Yannick Noah, jeudi.

Mahut et Benneteau devaient jouer ensemble le double, samedi, mais Noah a pris une décision surprenante en incluant Richard Gasquet à la place. Gasquet doit maintenant être jumelé à Pierre-Hugues Herbert.

Goffin, qui avait perdu ses trois matchs précédents contre Pouille, a joué avec un bandage au genou gauche, mais il s'est néanmoins déplacé avec aisance et il a obtenu deux as consécutifs pour conserver son service à 5-5. Il a mérité sa première balle de bris lorsque Pouille a expédié un coup droit dans le filet, puis il a capitalisé sur une erreur de revers.

Goffin a scellé l'issue du set au jeu suivant sur son service, ne cédant aucun point à son rival.

Pouille ne s'est jamais remis de la perte de la première manche et Goffin a fait impression devant les partisans belges avec sa variété de coups. Il a dicté l'allure avec des coups en profondeur tout en continuant à appliquer de la pression dès le départ au deuxième set. Solide en retour de service, il est également monté au filet où il a exécuté de beaux coups d'approche et il a immédiatement fait le bris quand Pouille a commis une double faute.

Goffin a perdu un seul point sur son service au deuxième set et il l'a conclu avec un autre bris au neuvième jeu.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer