Andy Murray va continuer à s'exprimer sur le dopage

Andy Murray a affirmé récemment dans une entrevue qu'il... (Photo Eric Gaillard, Reuters)

Agrandir

Andy Murray a affirmé récemment dans une entrevue qu'il suspecte certains adversaires de se doper.

Photo Eric Gaillard, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rob Harris
Associated Press
Londres

Andy Murray entend continuer à s'exprimer sur le sujet du dopage, malgré les vives réactions qui ont suivi certains de ses récents commentaires sur le sujet.

L'entraîneur de Novak Djokovic, Boris Becker, a ainsi jugé «inacceptables» les propos du numéro 2 mondial quand il a affirmé en entrevue qu'il suspecte certains adversaires de se doper.

Murray a précisé qu'il avait clarifié la situation avec Becker, mais cela ne l'empêchera pas de continuer à livrer le fond de sa pensée si cela signifie protéger l'intégrité du tennis.

«Je pense que le sport en général a suscité une sorte de méfiance à cause de tout ce qui est arrivé au fil des ans, a confié Murray à l'Associated Press alors qu'il inaugurait une nouvelle initiative caritative.

«C'est notre responsabilité en tant que joueurs de tennis et d'athlètes de tenter de nous assurer qu'il est aussi propre que possible. Il est peu probable qu'on parvienne un jour au sport parfait, mais nous voulons comme athlètes être compétitifs et je vais continuer à me battre pour ça.»

Murray organisera un événement baptisé «Andy Murray Live» à Glasgow, le 21 septembre, pour amasser des fonds pour une oeuvre de charité locale «Young People's Futures and UNICEF» après être devenu un ambassadeur de l'ONU pour l'enfance.

«Beaucoup de joueurs de tennis... tentent de redonner autant que possible, a déclaré Murray. Espérons que cet événement sera un bon point de départ pour moi.»

Murray jouera un match de simple contre le Français Gaël Monfils à l'aréna SSE Hydro de Glasgow. Il fera ensuite équipe avec son frère Jamie, le meilleur joueur de double au monde, pour affronter Monfils et Tim Henman, quadruple demi-finaliste à Wimbledon et aujourd'hui retraité du tennis.

L'unité pour l'intégrité a reçu de nombreuses alertes

L'unité pour l'intégrité du tennis (TIU) a révélé qu'elle a reçu des alertes de paris inhabituels ou suspects pour 48 matches entre janvier et mars, dont une aux Internationaux d'Australie.

L'unité a précisé qu'une de ces alertes a concerné un match du circuit féminin (WTA), mais les autres touchaient des tournois de rang inférieur.

La TIU n'a donné aucun détail sur les matchs ou les joueurs impliqués.

On avait enregistré 31 alertes pour le même trimestre en 2015.

L'organisme a prévenu qu'une alerte ne devrait pas être considérée comme une preuve définitive de matchs truqués, ajoutant que des facteurs comme «un joueur qui revient à la compétition, la fatigue et la forme» peuvent aussi expliquer un résultat inattendu.

Il a ajouté que le total de 48 alertes au cours du trimestre doivent être considérées à la lumière des 24 110 matchs disputés dans le monde entier pendant cette période, ce qui représente un pourcentage infime de 0,2.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer