Gilles Simon remporte son 2e titre à Marseille

Gilles Simon... (PHOTO BERTRAND LANGLOIS, AFP)

Agrandir

Gilles Simon

PHOTO BERTRAND LANGLOIS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MARSEILLE

Gilles Simon, déjà vainqueur du tournoi en 2007, a ajouté un 12e titre à son palmarès en battant 6-4, 1-6, 7-6 (7/4) Gaël Monfils, son grand copain avec lequel il partage le même entraîneur, dans une finale 100 % française, dimanche à Marseille.

Simon, 30 ans et 17e mondial, mène désormais 5 victoires à 1 face à Monfils et a donc remporté la 22e finale franco-française de l'histoire après 2 h 30 min d'échanges.

Le Niçois renoue aussi avec sa belle tradition de remporter au moins un titre par saison, débutée en 2007 à Marseille justement, après une année 2014 de disette au cours de laquelle il n'avait disputé qu'une finale au Masters 1000 de Shanghaï. Il était alors tombé sur un Roger Federer en pleine renaissance.

Simon, qui avait passé plus de temps sur le court en demies, n'a pas du tout donné l'impression de se ressentir des trois sets livrés face à l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky, tombeur auparavant du Suisse Stan Wawrinka, 7e joueur mondial.

C'est même lui qui s'est montré le plus frais et le plus percutant au moment de conclure le set initial sur service adverse alors qu'il avait débuté la finale en cédant sa mise en jeu. Mené 2-0, il s'est ensuite accroché à préserver ses services avant de briser une seconde fois Monfils au 10e jeu.

Sur sa lancée, Simon a mené 1-0 avant de connaître un terrible passage à vide, perdant deux fois de suite son service et permettre à Monfils de passer devant 4-1, puis 5-1. Alors qu'il menait 40-0, le Niçois allait alors se faire rejoindre et concéder la deuxième manche en envoyant la balle largement hors du court sur la balle de set.

Mais loin d'être découragé, il repartait de l'avant pour mener 2-0 avant le réveil de Monfils, qui a tenu jusque jeu décisif où ses nerfs l'ont abandonné.

Ce 12e succès devrait permettre à Simon de devenir le N.1 français en Coupe Davis, après le désistement de Monfils, pour le premier tour face à l'Allemagne en mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer