Djokovic domine Murray et passe en finale à Pékin

Novak Djokovic... (PHOTO PETAR KUJUNDZIC, REUTERS)

Agrandir

Novak Djokovic

PHOTO PETAR KUJUNDZIC, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Justin Bergman
Associated Press
PÉKIN

Le favori Novak Djokovic a atteint sa cinquième finale à l'Omnium de Chine et porté sa fiche en carrière à 23-0 dans ce tournoi après avoir pris la mesure de l'Écossais Andy Murray en deux manches de 6-3, 6-4, samedi.

Du côté des dames, Maria Sharapova a surmonté huit doubles fautes, dont quatre alors qu'elle servait pour le match, pour venir à bout d'Ana Ivanovic 6-0, 6-4. Elle croisera le fer avec Petra Kvitova en finale, après que la Tchèque eut difficilement défait l'Australienne Samantha Stosur 6-3, 5-7, 6-2.

Djokovic semblait en voie d'obtenir une victoire facile après avoir remporté le premier set et 10 points consécutifs pour rapidement se forger une avance de 2-0 au deuxième. Murray a cependant profité d'un sixième jeu erratique du Serbe pour le briser et créer l'égalité 3-3. Il a toutefois concédé son service trois jeux plus tard.

«Ce fut une victoire en deux manches aujourd'hui (samedi), mais j'ai vraiment l'impression que j'ai dû travailler d'arrache-pied pour gagner chaque point», a-t-il confié.

Le no 1 mondial tentera de décrocher un cinquième titre cette saison contre la troisième tête de série Tomas Berdych, qui a défait le qualifié Martin Klizan - qui a notamment éliminé Rafael Nadal en quarts de finale - en deux manches de 6-4, 6-1.

Au total, Djokovic vogue sur une série de 24 victoires en Chine, puisqu'il a également remporté le Masters de Shanghai en 2012 et 2013. Il n'a pas perdu en Chine depuis son revers contre Roger Federer en demi-finales du tournoi de Shanghai en 2010.

Il a dit qu'il avait retrouvé une certaine constance dans son jeu, après avoir connu un été en dents de scie au cours duquel il a décroché son septième titre du Grand Chelem à Wimbledon et s'est marié à sa copine de longue date, Jelena Ristic, avant de s'incliner rapidement aux tournois de Cincinnati et Toronto.

«Je n'étais pas moi-même sur le court. Je n'étais pas vraiment prêt émotivement parlant à revenir sur le circuit et à être de nouveau compétitif après Wimbledon et un été plutôt exténuant, avec tout ce qui s'est produit dans ma vie professionnelle et personnelle, a-t-il admis. Je suis content d'être de retour au sommet de ma forme, particulièrement sur ces courts où je n'ai toujours pas perdu un seul match depuis ma première participation au tournoi.»

Murray disputait son huitième match en 10 jours, après avoir gagné l'Omnium de Shenzhen la semaine dernière.

«J'ai connu quelques bonnes semaines, a-t-il reconnu. J'ai disputé de nombreux matchs, j'ai gagné un certain rythme. De toute évidence, j'aurais voulu faire un peu mieux ici. Mais je me suis incliné devant le no 1 mondial. Il n'y a rien de gênant là-dedans.»

Chez les dames, Kvitova, troisième tête de série, visera un deuxième titre en autant de semaines. Elle a triomphé à l'Omnium de Wuhan la semaine dernière, et pourrait obtenir un quatrième trophée cette saison dimanche à Pékin.

Si elle l'emporte, elle passera devant la Roumaine Simona Halep au deuxième rang mondial.

«Je suis déjà très fatiguée. J'ai disputé beaucoup de matchs ici et à Wuhan, a-t-elle rappelé. J'ai hâte de retourner en Europe. Je suis contente que ce soit mon dernier match ici, afin que je puisse retourner (chez moi).»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer