• Accueil > 
  • International > 
  • Europe 
  • > À Madrid, 23 personnes «décontaminées» après la découverte d'une enveloppe suspecte 

À Madrid, 23 personnes «décontaminées» après la découverte d'une enveloppe suspecte

La ville de Madrid.... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

La ville de Madrid.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MADRID

Vingt-trois personnes, qui se trouvaient dans un bureau de poste du bâtiment abritant la mairie de Madrid, ont été «décontaminées» préventivement samedi après la découverte d'une enveloppe contenant «une substance blanche suspecte», ont annoncé les services de secours.

Des analyses sont en cours, mais le résultat peut prendre plusieurs jours, a précisé à l'AFP un porte-parole du Samur à Madrid.

«Il faut attendre les résultats», a affirmé une source policière, soulignant qu'il y a de fortes chances que ce soit un produit inoffensif.

«Une enveloppe est arrivée avec une substance blanche suspecte comportant potentiellement un risque biologique ou chimique», a expliqué le porte-parole du Samur.

L'un des employés du bureau de poste a touché l'enveloppe, mais ne l'a pas ouverte, voyant par transparence le produit suspect, a-t-il précisé.

«Préventivement, les 23 personnes qui étaient à l'intérieur du bureau de poste, six clients et des membres du personnel, ont été décontaminées». «Ils sont en bon état de santé», a-t-il dit.

Les 50 membres du Samur et pompiers, ainsi que la dizaine de policiers se trouvant sur place ont également suivi la procédure de décontamination, a-t-il ajouté.

Alertée par les employés de la poste, la mairie avait auparavant immédiatement activé le protocole de prévention pour risques NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique).

Les services de secours ont alors monté une tente jaune et certains membres des secours spécialisés dans ce type d'intervention ont revêtu les combinaisons isolantes blanches ou orange et les masques respiratoires de protection, a constaté un photographe de l'AFP.

Ils ont ensuite procédé à la «décontamination» préventive des 23 personnes puis des personnels de secours et de police. De sorte que même si le produit est dangereux, ils ne devraient courir aucun danger, a souligné le porte-parole des secours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer