Meurtre de Nemtsov: les É.-U. exigent une enquête «crédible»

«Nous devons attendre pour voir si l'enquête détermine... (PHOTO ELENA IGNATYEVA, AP)

Agrandir

«Nous devons attendre pour voir si l'enquête détermine qu'il y a eu ou pas une autorisation par Poutine, s'il était ou pas au courant ou si ce sont ses amis ou son armée qui l'ont fait», a déclaré la sénatrice américaine Dianne Feinstein.

PHOTO ELENA IGNATYEVA, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Les États-Unis veulent une enquête «crédible» sur les circonstances et les éventuels commanditaires de l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov, a réaffirmé dimanche le secrétaire d'État John Kerry.

«Nous espérons que les autorités vont [...] mener l'enquête crédible et transparente qui permettra de savoir qui est derrière [le meurtre] et qui l'a commis», a dit M. Kerry, sur l'émission This Week de la chaîne ABC.

Boris Nemtsov, virulent critique du président russe Vladimir Poutine et ancien vice-premier ministre russe a été assassiné vendredi près du Kremlin. Plusieurs dizaines de milliers de personnes, 70 000 selon un des organisateurs, ont participé dimanche à Moscou à une marche en son hommage.

«Nous sommes de tout coeur avec le peuple russe. Cet homme était profondément engagé pour créer des liens plus étroits avec le reste du monde», a souligné M. Kerry.

Et une importante sénatrice américaine démocrate a accusé le président russe d'être mêlé à cette affaire.

«Oh, je crois qu'il y en a un», a répondu Dianne Feinstein interrogée par la télévision CBS sur un éventuel «lien» entre M. Poutine et le meurtre de son opposant.

«Nous devons attendre pour voir si l'enquête détermine qu'il y a eu ou pas une autorisation par Poutine, s'il était ou pas au courant ou si ce sont ses amis ou son armée qui l'ont fait», a déclaré l'élue.

Les États-Unis et la Russie ont des relations qui n'ont cessé de se détériorer depuis le retour au Kremlin en 2012 du président Poutine. Elles sont tombées aujourd'hui à un niveau jamais vu depuis la Guerre froide, en raison du conflit en Ukraine.

Dès vendredi soir, le président Barack Obama avait réclamé dans un communiqué une enquête «transparente» sur le meurtre de M. Nemtsov.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer