Un objet flottant signalé au large de La Réunion

Un fragment d'aile, retrouvé en juillet sur l'île... (PHOTO LUCAS MARIE, ARCHIVES AP)

Agrandir

Un fragment d'aile, retrouvé en juillet sur l'île de La Réunion, a été formellement identifié comme appartenant au MH370, mais cette découverte n'a pas levé le mystère sur les causes de l'accident.

PHOTO LUCAS MARIE, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vol MH370

International

Vol MH370

Disparu des radars en mars 2014 avec 239 personnes à bord, le vol MH370 de Malaysia Airlines parti de Kuala Lumpur pour Pékin ne s'est jamais rendu dans la capitale chinoise. Ayant changé son plan de vol et mis le cap vers l'ouest, le Boeing 777, dont on n'a toujours aucune trace, se serait abîmé dans l'océan Indien, selon les autorités malaisiennes. »

Agence France-Presse
SAINT-DENIS DE LA RÉUNION

L'équipage d'un avion d'Air France a repéré un «objet flottant» proche de l'île française de La Réunion, où a été retrouvé cet été un débris d'aile du Boeing MH370 disparu en mars 2014, ont indiqué mardi la compagnie aérienne et les autorités locales.

«L'équipage du vol AF642 Orly-La Réunion du 14 septembre a reporté (...) conformément aux procédures en vigueur, un objet flottant en approche de la Réunion sans que la nature de cet objet ait été identifiée», selon un communiqué de la compagnie française.

Le pilote «a signalé un point blanc à la surface de la mer dans le nord de La Réunion, à 35 milles nautiques», a précisé la préfecture de cette île de l'océan Indien, située à environ 170 km de l'île Maurice.

Un avion militaire de type CASA a été dépêché au-dessus de la zone et un navire de commerce, qui se trouvait à proximité, s'est dérouté pour aller voir sur place. Malgré des conditions de mer favorables, ils n'ont rien repéré.

«Aucun appel de détresse n'a été lancé dans le secteur au cours des dernières 24 heures», précise également la préfecture.

Le vol MH370 de Malaysia Airlines reliant Kuala Lumpur et Pékin en Boeing 777 avait disparu en mer le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord. Malgré des opérations de recherches internationales, l'appareil n'a pas été retrouvé et sa disparition reste l'un des plus grands mystères de l'aviation civile.

Un fragment d'aile, retrouvé en juillet sur l'île de La Réunion, a été formellement identifié comme appartenant au MH370, mais cette découverte n'a pas levé le mystère sur les causes de l'accident.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer