Ebola pourrait être vaincu d'ici à la fin de l'année, selon l'OMS

Partie en décembre 2013 du Sud guinéen, l'épidémie... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Partie en décembre 2013 du Sud guinéen, l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a fait près de 11 300 morts sur près de 28 000 cas, à plus de 99% en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, selon l'OMS.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
NATIONS UNIES

L'épidémie d'Ebola qui a tué des milliers de personnes en Afrique occidentale et provoqué une catastrophe humaine et économique pourrait être vaincue d'ici à la fin de l'année si les efforts déployés se poursuivent, selon la chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Margaret Chan a mis en garde les membres du Conseil de sécurité de l'ONU devant lesquels elle s'exprimait, qu'il pourrait encore y avoir des revers, mais les trois pays les plus durement frappés par l'épidémie, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone pourraient commencer 2016 totalement exempts d'Ebola.

Défaire le virus, «signifie arriver à zéro (cas) et rester à zéro», a-t-elle souligné devant le Conseil.

Partie en décembre 2013 du Sud guinéen, l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a fait près de 11 300 morts sur près de 28 000 cas, à plus de 99% en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, selon l'OMS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer