Des vêtements signés Kalachnikov

Le logo exécuté en rouge et noir -... (PHOTO VASILY MAXIMOV, AFP)

Agrandir

Le logo exécuté en rouge et noir - les couleurs du drapeau d'Oudmourtie (Oural) où sont situées les usines principales de la société Kalachnikov - représente une grande lettre «K» ressemblant par sa forme au chargeur d'AK-47.

PHOTO VASILY MAXIMOV, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
MOSCOU

Commercialisation de vêtements et couteaux, création d'un nouveau logo : le fabricant russe d'armes Kalachnikov, frappé de plein fouet par les sanctions américaines visant la Russie, cherche un second souffle en visant de nouveaux marchés.

Rendue célèbre par ses fusils d'assaut AK-47, la société Kalachnikov a présenté mardi à Moscou son nouveau logo avec un objectif : «promouvoir de manière plus efficace» ses produits.

Il a également annoncé le lancement de «vêtements pour les tireurs sportifs et les chasseurs» sous la marque Kalachnikov.

La fabrication des accessoires, notamment des couteaux Kalachnikov figure également parmi les projets de la société.

Le logo exécuté en rouge et noir - les couleurs du drapeau d'Oudmourtie (Oural) où sont situées les usines principales de la société Kalachnikov - représente une grande lettre «K» ressemblant par sa forme au chargeur d'AK-47.

«Le fusil automatique Kalachnikov est l'un des symboles russes qu'on connaît vraiment dans le monde», et ce nouveau logo «reflète les principes fondamentaux de l'entreprise : la fiabilité, la responsabilité et la facilité de mise en oeuvrent», a déclaré le directeur général de Kalachnikov, Alexeï Krivoroutchko, dans un communiqué.

Kalachnikov est frappé par les sanctions introduites en juillet contre plusieurs sociétés russes par Washington qui accuse la Russie de soutenir militairement les séparatistes prorusses en Ukraine.

«Les sanctions américaines sont un coup dur pour Kalachnikov, car la plupart des produits à destination civile devaient être livrés sur le marché américain», a reconnu Sergueï Tchemezov, le PDG de la société de participation publique Rostec qui contrôle la société.

Kalachnikov cherche à s'implanter sur de nouveaux marchés en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, a indiqué M. Tchemezov, cité par l'agence officielle TASS.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Cessez-le-feu inattendu dans l'Est ukrainien

    Ukraine

    Cessez-le-feu inattendu dans l'Est ukrainien

    Les rebelles prorusses et les autorités ukrainiennes se sont mis d'accord sur une trêve dans deux des points les plus chauds du conflit dans l'est et... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer