Peine de mort: revers pour l'accusé de la tuerie d'Aurora

James Holmes en cour, en mars dernier.... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

James Holmes en cour, en mars dernier.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tuerie d'Aurora

International

Tuerie d'Aurora

Douze personnes sont mortes et 58 autres ont été blessées lors de la fusillade survenue dans un cinéma d'Aurora, au Colorado, en juillet. Alors que les spectateurs assistaient à la première du film Batman, un homme a fait irruption dans la salle avant d'ouvrir le feu. »

Sur le même thème

Associated Press
DENVER

Le juge qui préside le procès de l'homme accusé d'avoir ouvert le feu dans un cinéma du Colorado a rejeté trois nouvelles tentatives des avocats du défenseur d'écarter la peine de mort comme sentence si James Holmes est reconnu coupable.

James Holmes est accusé d'avoir tué 12 personnes et d'en avoir blessé 70 autres lors de la fusillade survenue en 2012 dans une salle du cinéma du Colorado.

Il a plaidé non coupable pour cause de démence. Les procureurs demandent la peine capitale.

Vendredi, le magistrat a refusé d'entendre les motions à l'effet qu'une exécution violerait les constitutions fédérale et étatique puisqu'il n'y a pas eu de mise en accusation d'un grand jury.

Les lois de l'État du Colorado permettent aux procureurs de déposer des accusations eux-mêmes ou par l'entremise d'un grand jury. Aucun grand jury n'a été convoqué pour James Holmes.

Le procès devrait s'ouvrir en octobre avec la sélection des jurés.

Les avocats de la défense ont tenté à plusieurs reprises de bloquer le recours à la peine de mort en cas de culpabilité de leur client, mais en vain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer