Bernie Sanders enjoint tous ses partisans à voter Clinton

«Je comprends que beaucoup de mes partisans soient... (Photo Brendan Smialowski, AFP)

Agrandir

«Je comprends que beaucoup de mes partisans soient déçus du résultat final du processus de nomination, mais être découragé et inactif ne va rien arranger», a déclaré Bernie Sanders.

Photo Brendan Smialowski, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'ex-candidat à la présidentielle Bernie Sanders a fermement appelé vendredi dans une tribune tous ses partisans à voter pour la lauréate de la primaire démocrate Hillary Clinton, nombre d'entre s'y refusant encore.

«Je soutiens Hillary Clinton. Et tous ceux qui ont voté pour moi devraient faire de même», déclare le sénateur du Vermont en intitulé de sa tribune publiée par le Los Angeles Times.

«Je comprends que beaucoup de mes partisans soient déçus du résultat final du processus de nomination, mais être découragé et inactif ne va rien arranger. Ce qui compte, c'est d'aller de l'avant et de continuer la lutte», «de battre Donald Trump», le candidat du parti républicain, fait-il valoir.

De nombreux adeptes de Sanders ont du mal à se faire à l'idée de rallier le camp Clinton. Dans les réunions de campagne de Sanders en Californie, beaucoup d'entre eux citaient l'affaire des courriels de l'ex-secrétaire d'État envoyés depuis un serveur personnel. L'aversion des plus ardents pro-Sanders a été renforcée par les récentes révélations par Wikileaks de courriels de dirigeants du parti démocrate signalant un biais pro-Clinton lors de la primaire.

«Donald Trump serait un désastre et une honte pour notre pays s'il était élu président. Sa campagne n'est fondée sur rien de substantiel comme améliorer l'économie, notre système éducatif ou de santé, l'environnement» mais sur le «sectarisme», argumente Sanders.

Son équipe de campagne et celle de Clinton «ont conçu ensemble l'un des programmes les plus progressistes de l'histoire de la politique américaine», et la «révolution pour transformer l'Amérique» commencée pendant la primaire va «continuer pendant la quête d'Hillary Clinton pour accéder à la Maison-Blanche», conclut Sanders.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer