L'EI félicite les djihadistes qui ont agi aux Philippines et en Iran

Des milliers de soldats philippins livrent depuis le... (PHOTO AP)

Agrandir

Des milliers de soldats philippins livrent depuis le 23 mai des combats féroces à des combattants qui ont prêté allégeance à l'EI et se servent d'environ 2000 civils comme boucliers humains.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
Beyrouth

Le porte-parole de l'organisation État islamique (EI) a félicité les djihadistes qui ont mené dernièrement des actions aux Philippines et en Iran, dans un enregistrement sonore diffusé mardi.

Ces propos figurent dans un appel général aux djihadistes à travers le monde pour qu'ils poursuivent leurs attaques d'ici à la fin du ramadan, le jeûne traditionnel des musulmans.

L'enregistrement du porte-parole de l'EI, Aboulhassan al-Mouhajer, réalisé par Al-Furqan, un groupe de production et de propagande de l'organisation, a été diffusé par des comptes djihadistes sur les réseaux sociaux.

«Enfants du califat dans l'est de l'Asie, nous vous félicitons pour la prise de Marawi», a déclaré le porte-parole. Il se référait aux djihadistes qui se sont emparés de la ville de Marawi, dans le sud des Philippines.

Des milliers de soldats philippins livrent depuis le 23 mai des combats féroces à ces combattants qui ont prêté allégeance à l'EI et se servent d'environ 2000 civils comme boucliers humains.

Cinquante-huit soldats et policiers ont été tués dans les combats de Marawi, de même que plus de 20 civils. L'armée estime que près de 200 djihadistes ont été tués.

Le porte-parole a aussi adressé ses félicitations aux auteurs des attentats commis la semaine dernière en Iran. «Fils sunnites de la terre de Perse, Dieu bénit votre action contre les ennemis de la religion. Vous avez rendu les coeurs des musulmans heureux. Continuez vos frappes», a-t-il déclaré.

Dix-sept personnes ont été tuées et des dizaines blessées lorsque des hommes armés et des kamikazes ont attaqué le 7 juin le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, premières attaques revendiquées par l'EI en Iran. Les cinq assaillants ont été tués.

M. Mouhajer a également incité «les soldats du califat» à poursuivre leurs actions d'ici la fin du ramadan en Irak et en Syrie.

Et il a appelé au djihad tous les «soldats de l'islam» en Égypte, au Yémen, au Khorassan (les djihadistes ont proclamé une «province du Khorassan» qui englobe l'Afghanistan, le Pakistan et certaines régions de pays limitrophes), en Afrique occidentale, en Somalie, en Libye, en Tunisie et en Algérie, et «les frères dans la foi» en Europe, en Amérique, en Australie et en Russie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer