Syrie: les combattants kurdes repoussent l'EI près de Raqa

L'entrée d'un tunnel utilisé par les combattants de... (PHOTO RODI SAID, REUTERS)

Agrandir

L'entrée d'un tunnel utilisé par les combattants de l'EI dans la ville de Mabrouka.

PHOTO RODI SAID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BEYROUTHraqqa

Les combattants kurdes ont pris dimanche au groupe État islamique (EI) plusieurs villages de la province syrienne de Raqa (nord), bastion des djihadistes, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Soutenus par des frappes de la coalition antidjihadistes, les combattants des Unités de protection du peuple (YPG), milice kurde qui combat le groupe extrémiste sunnite dans le nord et le nord-est de la Syrie, ont pris aux djihadistes huit villages de l'ouest de la province de Raqa.

«Les Unités kurdes et leurs alliés ont avancé et pris le contrôle d'au moins huit villages au sud-est de Kobané, alors que la coalition internationale menait des frappes», a indiqué l'OSDH.

Les milices kurdes et des combattants de la rébellion avaient repoussé en janvier l'EI de Kobané, située dans la province d'Alep (nord), à la frontière turque.

Depuis, les YPG ont progressé vers l'est en direction de Raqa.

Les combattants kurdes se sont également emparés de quatre villages contrôlés par l'EI près de la ville frontalière de Hassaké, à l'est de Raqa, selon l'OSDH.

«Il y a toujours des accrochages entre les YPG et l'EI au sud-ouest de Ras al-Aïn», a-t-on poursuivi de même source, ajoutant qu'au moins huit combattants de l'EI et trois Kurdes avaient été tués dans les combats.

L'EI a lancé samedi une attaque à la périphérie de Hassaké (nord-est), chef-lieu de la province éponyme que le groupe djihadiste tente de capturer, arrivant à quatre kilomètres de la ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer