L'armée américaine largue des armes aux Kurdes à Kobané

Jusqu'à présent, les forces américaines ont mené plus... (Photo Archives AFP)

Agrandir

Jusqu'à présent, les forces américaines ont mené plus de 135 frappes aériennes contre l'EI à Kobané.

Photo Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

L'armée américaine a largué pour la première fois des armes, des munitions et du matériel médical aux Kurdes de Syrie, assiégés dans la ville de Kobané, près de la frontière turque, a annoncé dimanche le centre de commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale.

Un avion cargo C-130 a effectué plusieurs largages de matériels fournis par les autorités kurdes d'Irak pour permettre aux assiégés de résister à l'offensive du groupe État islamique (EI) contre la ville, précise le Centcom dans un communiqué.

Cette initiative pourrait déplaire à l'allié turc.

Les États-Unis et leurs alliés occidentaux pressent la Turquie de participer plus directement à la lutte contre l'EI à Kobané, mais Ankara est réticent à l'idée d'armer les Kurdes et d'intervenir militairement contre les jihadistes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s'est engagé à renforcer la lutte contre l'EI, a encore rejeté dimanche les appels à ce que son pays fournisse des armes aux combattants kurdes en Syrie.

Il accuse le principal parti kurde en Syrie, le PYD, d'être une «organisation terroriste» lié au PKK turc, qui mène depuis 30 ans une insurrection pour réclamer l'autonomie du sud-est de la Turquie.

Le département d'État avait révélé jeudi que des responsables américains avaient rencontré le week-end dernier pour la première fois des Kurdes syriens du PYD.

Selon le Centcom, onze frappes ont été menées sur Kobané samedi et dimanche, pour aider les combattants kurdes à repousser une nouvelle tentative de l'EI de couper leurs lignes d'approvisionnement depuis la Turquie.

Jusqu'à présent, les forces américaines ont mené plus de 135 frappes aériennes contre l'EI à Kobané.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer