Syrie: de violents combats font 64 morts dans le nord

Les combats ont fait depuis mardi matin 38... (REUTERS)

Agrandir

Les combats ont fait depuis mardi matin 38 morts du côté des jihadistes et 26 du côté des troupes du régime, d'après l'OSDH qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Guerre civile en Syrie
Guerre civile en Syrie

Pour tout savoir sur le conflit syrien qui depuis mars 2011 a coûté la vie à plus de 250 000 personnes et poussé à la fuite des millions d'autres. »

Agence France-Presse
Beyrouth

De violents combats dans la province syrienne de Raqqa ont coûté la vie à 64 combattants du régime et du groupe État islamique en 24 heures, a rapporté mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ces affrontements ont lieu alors que l'armée syrienne cherche à progresser dans la province de Raqqa (nord) pour arriver à celle voisine de Deir Ezzor (est), dernière province aux mains de l'EI en Syrie.

Les combats ont fait depuis mardi matin 38 morts du côté des jihadistes et 26 du côté des troupes du régime, d'après l'OSDH qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie.

Cela porte à 145 le bilan de morts des deux bords en six jours dans des combats qui se déroulent dans des villages au bord de l'Euphrate dans l'est de la province de Raqqa, non loin de la province de Deir Ezzor.

L'EI a rapporté mardi dans un communiqué «de violents combats pendant des heures» dans cette région, affirmant avoir tué des dizaines de combattants du régime.

«Le régime veut sécuriser sa base arrière dans la province de Raqqa pour pouvoir avancer dans Deir Ezzor», a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Au mois d'août, les forces prorégime étaient arrivées jusqu'à la périphérie de Madan, la dernière ville encore tenue par l'EI dans l'est de la province de Raqqa avant Deir Ezzor.

Mais durant leur contre-attaque, les jihadistes sont parvenus à les repousser et les combats se poursuivent depuis.

L'offensive des forces de Bachar al-Assad dans la province de Raqqa, soutenues par l'aviation russe est distincte d'une opération lancée depuis juin par les Forces démocratiques syriennes (FDS) --alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis-- pour prendre à l'EI la ville de Raqqa.

Les FDS affirment avoir chassé l'organisation djihadiste la plus redoutée au monde de plus 60% de la cité qu'elle contrôle depuis 2014.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer