Le Front al-Nosra capture la dernière base d'Assad dans Idleb

Un combattant du Front al-Nosra monte la garde... (PHOTO AMMAR ABDULLAH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Un combattant du Front al-Nosra monte la garde à Ariha, dans la province d'Idleb, le 29 mai.

PHOTO AMMAR ABDULLAH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
BEYROUTH, Liban

Les djihadistes d'Al-Qaïda en Syrie et leurs alliés islamistes ont capturé mercredi l'aéroport d'Abou Douhour, dernière base militaire du régime de Bachar al-Assad dans la province d'Idleb (nord-ouest) après un siège de deux ans, rapporte une ONG.

«Après une violente attaque qui dure depuis lundi, le Front al-Nosra et des factions islamistes ont pris ce matin l'aéroport militaire d'Abou Douhour», selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Les combattants ont réussi à s'introduire dans la base mardi soir en profitant de la tempête de sable qui frappe le Proche-Orient depuis la veille, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH.

«L'armée n'est désormais plus présente dans la province d'Idleb», a-t-il souligné en précisant que les soldats qui défendaient l'aéroport se sont repliés vers la province d'Alep, plus à l'est.

«La présence du régime se limite désormais aux villages chiites de Foua et Kafraya», totalement assiégés par les rebelles et défendus non pas par l'armée mais par des milices pro-régime et des combattants du Hezbollah chiite libanais.

«Après des combats féroces à l'aéroport d'Abou Douhour, l'armée, qui a montré un grand courage en défendant l'aéroport durant plus de deux ans de siège total, abandonne ses positions», a reconnu la télévision d'État syrienne.

Depuis fin mars, l'armée syrienne subit revers après revers, notamment dans la province d'Idleb. C'est à partir de là que, depuis fin juillet, les djihadistes et leurs alliés ont pu avancer plus au sud et lancer une offensive qui menace la province de Lattaquié (ouest), un des principaux fiefs du régime.

Le régime de Bachar al-Assad est depuis plus de quatre ans en guerre contre différents groupes rebelles, dans un conflit qui a fait plus de 240 000 morts.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer