Assad exprime sa reconnaissance à Moscou après le veto à l'ONU

Le président syrien Bachar al-Assad.... (Photo d'archives)

Agrandir

Le président syrien Bachar al-Assad.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse

Le président syrien Bachar al-Assad a exprimé samedi sa reconnaissance à l'allié russe, quelques jours après son veto à un projet de résolution à l'ONU prévoyant de saisir la Cour pénale internationale (CPI) des crimes de guerre commis en Syrie.

Selon l'agence officielle Sana, M. Assad a fait part de son «estime pour les positions russes soutenant le peuple syrien dans sa guerre qu'il livre au terrorisme», en recevant à Damas une délégation russe présidée par le vice-premier ministre Dmitri Rogozine.

M. Assad a également souligné «l'importance de la Russie défendant la stabilité mondiale face à l'Occident qui tente d'imposer son hégémonie sur la région».

Depuis le début du conflit en mars 2011 en Syrie, la Russie soutient systématiquement le régime de Damas contre la rébellion qui veut la chute de M. Assad.

Jeudi, Moscou et Pékin ont mis leur veto, le quatrième depuis le début de la guerre, à un projet de résolution français prévoyant de saisir la CPI des crimes commis en Syrie.

La Syrie n'ayant pas adhéré à la CPI, c'est le Conseil qui doit décider de saisir la Cour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis sur son territoire.

Le conflit a fait plus de 160 000 morts, quelque neuf millions de réfugiés et déplacés et a dévasté le pays.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer