Égypte: les partis islamistes refusent de reporter le référendum

Des milliers de manifestants anti-Morsi se sont rassemblés... (Photo : Patrick Baz, AFP)

Agrandir

Des milliers de manifestants anti-Morsi se sont rassemblés en face du palais présidentiel vendredi.

Photo : Patrick Baz, AFP

Partager

Dossiers >

Égypte
Égypte

Notre dossier sur le soulèvement populaire qui secoue l'Égypte. »

Agence France-Presse
Le Caire

Une coalition de treize partis et mouvements islamistes égyptiens, dont celui des Frères musulmans, a rejeté samedi tout report du référendum sur le projet de Constitution qui divise le pays, réclamé par l'opposition au président islamiste Mohamed Morsi.

Ces partis «insistent pour que le référendum sur la Constitution ait lieu à la date prévue (15 décembre ndlr), sans modification ni report», selon un communiqué lu à la presse par le numéro deux des Frères musulmans, Khairat Al-Chater.

Le communiqué est signé par le mouvement des Frères musulmans et son bras politique, le parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), ainsi que par le parti Al-Nour, principale formation fondamentaliste salafiste d'Égypte.

Ces partis et mouvements étaient en position de force au sein de la commission qui a élaboré le projet de Constitution. Ce texte doit être soumis à référendum le 15 décembre.

Vendredi soir, le vice-président Mahmoud Mekki avait annoncé qu'un report du scrutin pouvait être envisagé, après plusieurs jours de manifestations de la part de l'opposition qui estime que le texte fait la part belle aux positions des islamistes.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer