Neuf interpellations à Bruxelles

Des policiers des forces spéciales d'intervention perquisitionnent une... (PHOTO GEERT VANDEN WIJNGAERT, ARCHIVES AP)

Agrandir

Des policiers des forces spéciales d'intervention perquisitionnent une maison à Molenbeek, le 17 novembre.

PHOTO GEERT VANDEN WIJNGAERT, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attaques à Paris
Attaques à Paris

Notre dossier spécial sur les attentats du 13 novembre à Paris. »

Agence France-Presse
BRUXELLES

Neuf personnes au total ont été interpellées jeudi à Bruxelles dans le cadre des investigations en lien avec les attentats de Paris et l'entourage de Bilal Hadfi, l'un des djihadistes décédés dans les attaques, a indiqué le parquet fédéral belge.

Sept d'entre elles ont été appréhendées dans le dossier concernant Bilal Hadfi lors de six perquisitions menées à Bruxelles, notamment dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean, considérée comme une base arrière du djihadisme européen.

Le commanditaire présumé des attaques, Abdelhamid Abaaoud, dont la France a annoncé la mort jeudi, et deux autres djihadistes impliqués, les frères Brahim et Salah Abdeslam, sont originaires de Molenbeek.

Par ailleurs, deux autres personnes ont été interpellées dans le cadre plus général de l'enquête sur les attentats commis à Paris vendredi, a précisé le parquet.

Bilal Hadfi, 20 ans, de nationalité française, mais résidant en Belgique, est l'un des kamikazes morts après avoir actionné son gilet d'explosifs sur l'esplanade du Stade de France, près de Paris.

Le dossier belge à son encontre a été ouvert début 2015, après son départ en Syrie.

Outre Molenbeek, les perquisitions ont été menées à Uccle, Bruxelles-centre et Jette, différentes communes de la capitale belge, «dans l'entourage direct de Hadfi, sa famille, des amis», avait indiqué à l'AFP un porte-parole du parquet.

Une autre perquisition a été conduite dans le quartier bruxellois de Laeken, «dans le cadre du dossier concernant les attentats commis à Paris» et une personne a été ensuite interpellée pour être entendue.

Enfin «plus tard dans la journée», deux perquisitions supplémentaires ont été menées à Jette et Molenbeek-Saint-Jean, et là encore une personne a été appréhendée.

Le parquet belge communiquera vendredi sur les suites données à ces interpellations, a-t-il précisé dans son communiqué.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer