Aucun lieu ni monument ne sera baptisé en l'honneur de Fidel Castro

Fidel Castro, décédé le 25 novembre à l'âge... (AFP, Juan Barreto)

Agrandir

Fidel Castro, décédé le 25 novembre à l'âge de 90 ans, a toujours refusé que l'on baptise des endroits publics en son honneur alors qu'il était au pouvoir.

AFP, Juan Barreto

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
SANTIAGO

Le gouvernement cubain interdira que des rues ou des monuments publics soient nommés en l'honneur de Fidel Castro afin de respecter le voeu de l'ancien dictateur de ne pas voir se développer un culte de la personnalité, a annoncé le président du pays, Raul Castro, samedi.

Devant une foule rassemblée pour rendre hommage à son défunt frère à Santiago, Raul Castro a indiqué que l'Assemblée nationale du pays adoptera une loi visant à empêcher de donner le nom de Fidel Castro aux «institutions, aux rues, aux parcs ou autres lieux publics, ou de (lui) ériger une statue, un buste ou toute autre forme d'hommage».

«Conformément à la décision du camarade Fidel, nous présenterons à l'Assemblée nationale (..) les propositions législatives nécessaires pour le respect de sa volonté», a déclaré Raul Castro.

Fidel Castro, décédé le 25 novembre à l'âge de 90 ans, a toujours refusé que l'on baptise des endroits publics en son honneur alors qu'il était au pouvoir.

Par ailleurs, les cendres de Fidel Castro sont arrivées dans la ville de Santiago, concluant un parcours sur quatre jours à travers le pays.

Des milliers de personnes ont salué le passage des cendres du dirigeant cubain en scandant «Fidel! Je suis Fidel!». L'ancien président est décédé, le 25 novembre, à l'âge de 90 ans. Sa mémoire sera honorée à l'occasion d'une cérémonie télévisée organisée par son frère, le président Raul Castro, samedi soir. Ses restes seront enterrés dimanche matin, mettant un terme à une période de neuf jours de deuil national.

Depuis sa mort, des manifestations d'adulations publiques se sont multipliées, particulièrement dans l'est rural. Des foules imposantes ont crié son nom et se sont rassemblées en bordure de route pour saluer la procession funéraire ayant amené ses restes de La Havane à Santiago.

Raul Castro jure de «défendre le socialisme»

Le président cubain Raul Castro a juré samedi soir de «défendre la patrie et le socialisme».

«Devant les restes de Fidel (...) dans la cité héroïque de Santiago de Cuba, nous jurons de défendre la patrie et le socialisme», a déclaré Raul Castro lors d'une soirée d'hommage à Fidel Castro dans cette ville de l'est du pays.

- Avec AFP




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer