Neuf migrants cubains meurent en mer, 18 sont secourus par un navire de croisière

Un marin mexicain soutient une migrante cubaine après... (PHOTO Angel Villegas, associated press)

Agrandir

Un marin mexicain soutient une migrante cubaine après que cette dernière ait été secourue en mer, samedi, à Cozumel, au Mexique.

PHOTO Angel Villegas, associated press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MIAMI

Neuf migrants cubains sont morts en mer et 18 autres ont été secourus par un bateau de croisière lorsque leur bateau a été retrouvé à quelque 200 kilomètres des côtes de la Floride.

Dix-huit migrants cubains ont été recueillis en mer... (PHOTO ANGEL VILLEGAS, ASSOCIATED PRESS) - image 1.0

Agrandir

Dix-huit migrants cubains ont été recueillis en mer par le Brilliance of the Sea, photographié aujourd'hui à Cozumel, au Mexique.

PHOTO ANGEL VILLEGAS, ASSOCIATED PRESS

La garde côtière américaine a indiqué samedi que les migrants étaient gravement déshydratés lorsqu'on les a rescapés, vendredi. Ils étaient en mer depuis 22 jours. Les corps des victimes avaient été jetés par-dessus bord et les survivants étaient en mauvaise santé, selon l'officier Mark Barney.

Les migrants pouvaient à peine marcher; ils étaient faibles et ils tremblaient, a expliqué l'officier Barney.

L'opération de sauvetage par le bateau de l'entreprise Royal Caribbean s'est déroulée à un peu plus de 200 kilomètres à l'ouest de l'île de Marco, au sud-ouest de la Floride. Les migrants étaient sur un bateau « rustique » d'environ neuf mètres, selon l'officier.

Le bateau a été repéré par le navire de croisière Brillance of the Seas, qui l'a signalé à la garde côtière. Les survivants ont finalement été transportés vers le prochain arrêt de la croisière, à Cozumel, au Mexique.

Ce sauvetage survient alors que le président américain Barack Obama s'apprête à arriver à Cuba, dimanche, pour rencontrer son homologue cubain, Raul Castro. Ce séjour de deux jours et demi est effectué dans le cadre du rétablissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'île communiste.

Bien que les États-Unis aient levé certaines restrictions de voyage, de nombreux Cubains risquent encore leurs vies pour atteindre les côtes américaines.

« La garde côtière a observé une augmentation stable des tentatives de migration illégales par la mer de Cuba vers le sud-est des États-Unis depuis l'annonce des États-Unis sur le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba en décembre 2014 », a déclaré la garde côtière par voie de communiqué.

Le mois dernier, 269 Cubains ont tenté de faire le voyage vers les côtes américaines. Depuis le mois d'octobre, environ 2420 migrants ont tenté de rejoindre les États-Unis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer