L'enquête sur Petrobras pourrait changer le Brésil, dit Rousseff

La présidente du Brésil Dilma Rousseff... (PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La présidente du Brésil Dilma Rousseff

PHOTO RICARDO MORAES, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
SAO PAULO, Brésil

La présidente du Brésil Dilma Rousseff affirme que l'enquête sur les pots-de-vin reçus par la société d'État pétrolière pourrait changer le pays à tout jamais.

Mme Rousseff s'est adressée à la presse brésilienne lors d'un point de presse dimanche à Brisbane en Australie, où le sommet des chefs des pays du G20 a pris fin.

Son bureau a mis en ligne une vidéo de ses propos.

La présidente affirme que l'enquête sur l'entreprise pétrolière Petrobras signifie «la fin de l'impunité» dans des cas de corruption.

Les autorités allèguent que des responsables seniors de Petrobras ont opéré un système de pots-de-vin sur des contrats impliquant des milliards de dollars. Cet argent retournait par la suite dans les coffres du parti au pouvoir et dans ceux des autres partis brésiliens pour des campagnes politiques.

La police a arrêté vendredi Renato Duque, l'ancien directeur des services et d'ingénierie de Petrobras pour son rôle supposé dans le stratagème.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer