Les enfants-soldats de l'EI

Abu Usama al-Salafi... (PHOTO RFERL.ORG/SOCIAL NETWORKS)

Agrandir

Abu Usama al-Salafi

PHOTO RFERL.ORG/SOCIAL NETWORKS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Il se fait appeler Abu Usama al-Salafi. Un jeune garçon de 12 ans, peut-être 13. Arme automatique en bandoulière à l'épaule, index pointé vers le ciel, il est la nouvelle coqueluche de la semaine des sympathisants du groupe armé État islamique sur les différents réseaux sociaux.

Le nouveau «poster boy» est présenté comme «le plus jeune combattant» sur la ligne de front de Kobané, ville syrienne à la frontière turque assiégée depuis plusieurs semaines par les hommes de Baghdadi.

Le garçon est l'un des enfants-soldats - de plus en plus nombreux - à pendre part, si ce n'est aux combats, aux entraînements militaires de l'EI.

À lire sur rferl.org (en anglais)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer