La Toile se mobilise pour les Nigérianes enlevées

Une manifestation a eu lieu hier à Lagos,... (Photo Sunday Alamba, AP)

Agrandir

Une manifestation a eu lieu hier à Lagos, demandant aux autorités du Nigeria de retrouver les quelque 200 lycéennes kidnappées par Boko Haram.

Photo Sunday Alamba, AP

La Presse

Le groupe islamiste armé Boko Haram a revendiqué lundi l'enlèvement de plus de 200 étudiantes nigérianes survenu fin avril et a fait part de son intention de les «marier» et de les «vendre». La communauté internationale s'est alors mobilisée sur la Toile, le mot-clic #BringBackOurGirls devenant une tendance sur Twitter en Amérique du Nord, notamment.

Les internautes pressent ainsi le gouvernement nigérian d'agir.

Plus de détails sur GlobalNews.ca




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer