Kim Jong-un accusé d'avoir fait exécuter son ex

Le jeune dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre).... (PHOTO WONG MAYE-E, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le jeune dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre).

PHOTO WONG MAYE-E, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Un journal sud-coréen accuse le dirigeant du Nord Kim Jong-un d'avoir fait exécuter son ex-petite amie, officiellement pour une histoire de vidéo à connotation pornographique.

Selon le quotidien Chosun Ilbo, la chanteuse Hyon Song-wol - avec qui l'homme fort de Pyongyang avait entretenu une relation il y a une dizaine d'années - aurait été exécutée le 20 août, tout comme les 11 autres membres du Unhasu Orchestra, réputé groupe duquel la jeune femme faisait partie, pour avoir réalisé et commercialisé une vidéo où on peut voir les musiciens se livrer à des actes sexuels, en contravention avec la loi interdisant la pornographie en vigueur au pays des Kim.



Une version remise en doute par certains experts qui croient plutôt que des raisons politiques ont motivé l'exécution des douze membres du groupe, connu notamment pour ses chansons patriotiques.

À lire sur chosun.com (en anglais) et huffingtonpost.fr

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer