Mohamed Merah: portrait de famille du «tueur au scooter»

Une image non datée du «tueur au scooter»,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Une image non datée du «tueur au scooter», Mohamed Merah.

Photo: Reuters

Partager

Sur le même thème

La Presse

Le jeune djihadiste toulousain Mohamed Merah a glacé le dos des Français en tuant 7 personnes, dont trois enfants, en mars. Abattu, lors du siège de son appartement par la police d'élite française le 22 mars, le petit délinquant recyclé en fanatique religieux a-t-il agi seul , en «loup solitaire» comme l'avançait l'ex-patron du renseignement français Bernard Squarcini, ou était-il un terroriste d'équipe s'appuyant sur un réseau opérationnel dans le sud de la France?

Son frère Abdelkhader est détenu, soupçonné d'être le cerveau des opérations menées par Mohamed. Sa soeur aînée Souad était connue des services de sécurités français pour ses liens avec les milieux salafistes de Toulouse. Son demi-frère Sabri Essid, décrit comme un des leaders de l'organisation islamiste Forsanne Alizza a été arrêté alors qu'il planifiait se rendre dans un camp d'entraînement terroriste. Un ami de Mohamed Merah et sa compagne, des présumés complices du tueur, ont été arrêtés le 4 décembre.

Le magazine français L'Express dresse un portrait de famille de Mohamed Merah grâce à une infographie qui offre un plan d'ensemble de la «galaxie Merah».

À lire et à voir sur lexpress.fr

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • «Merah n'était pas un loup solitaire»

    Europe

    «Merah n'était pas un loup solitaire»

    Mohamed Merah, le djihadiste français assassin de sept personnes, dont trois enfants juifs en mars 2011, n'était pas un «loup solitaire», a affirmé... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer