Mettre Gaza à genou

Un militant palestinien manifeste pour dénoncer les bombardements... (PHOTO MAJDI MOHAMMED, AP)

Agrandir

Un militant palestinien manifeste pour dénoncer les bombardements de l'armée israélienne sur Gaza, à Ramallah, en Cisjordanie, le 18 novembre.

PHOTO MAJDI MOHAMMED, AP

Partager

Dossiers >

Offensive d'Israël à Gaza

International

Offensive d'Israël à Gaza

L'armée israélienne mène l'opération Pilier de défense, la plus importante offensive militaire à Gaza depuis la sanglante et controversée mission Plomb durci lancée en 2008-2009, qui avait fait plus de 1400 morts. »

Sur le même thème

La Presse

«Il ne devrait y (à Gaza) avoir ni électricité, ni essence, ni voitures en circulation. Alors, seulement, ils (les Palestiniens) demanderaient un cessez-le-feu». Cette suggestion pour mettre un terme au conflit qui oppose l'État hébreu à la bande de Gaza est signée Giald Sharon, fils de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon, plongé dans un coma profond depuis 2006.

Dans une lettre ouverte publiée dans les pages du quotidien israélien de langue anglaise Jerusalem Post, dont de brefs passages ont été rediffusés par le Courrier international, le fils du faucon Sharon prêche pour la ligne dure face aux Hamas.

Le fils du héros de la guerre de Kippour renchérit en citant le triste exemple de l'armée américaine qui a utilisé son arsenal nucléaire pour mettre à genou l'empire japonais au terme de la Deuxième Guerre mondiale. «Les Américains ne se sont pas contentés d'Hiroshima. Les Japonais ne se rendant pas assez vite, ils ont bombardé Nagasaki.»

À lire sur courrierinternational et jpost.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer