L'ONU veut promouvoir la paix à l'aide de drones

La Mission de l'ONU en République démocratique du... (Photo: AP)

Agrandir

La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo est déjà dotée de plusieurs drones de surveillance.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'ONU souhaite que la plupart de ses missions de maintien de la paix dans le monde soient dotées de drones pour mieux protéger les civils mais aussi ses Casques bleus.

Cette recommandation s'inscrit dans un vaste programme de modernisation détaillé dans un rapport d'experts de l'ONU.

La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo est déjà dotée de plusieurs drones de surveillance pour suivre les mouvements des groupes rebelles dans l'est du pays.

«C'est un outil technologique essentiel pour les missions de terrain et la plupart des missions devraient en bénéficier», estime Jane Hotte Lule, qui a dirigé le groupe d'experts auteurs du rapport.

Celui-ci recommande aussi la création de Missions techniques spéciales chargées de renseigner le Conseil de sécurité sur les situations de crise à l'aide d'images par satellites et d'autres outils modernes de collecte de données en temps réel.

«Le Conseil ne peut pas rester dans l'ignorance des circonstances à partir desquelles il est amené à prendre des décisions», explique Jane Hotte Lule. «La technologie est si perfectionnée qu'il est impératif de la mettre au service du Conseil».

Ces recommandations risquent de se heurter à des réticences de la part des pays qui accueilleraient ces missions et qui pourraient y voir une ingérence de l'ONU dans leurs affaires. Les membres permanents du Conseil pourraient aussi ne pas voir d'un très bon oeil d'autres pays membres moins bien équipés avoir par ce biais accès à des renseignements qu'il sont pour l'instant seuls à pouvoir se procurer.

Selon le rapport, beaucoup de missions sont très mal équipées et leurs Casques bleus manquent de moyens de communication modernes.

Le rapport ne donne pas de chiffres pour le financement du vaste programme de modernisation qu'il préconise. Selon Jane Hotte Lule, l'ONU fera appel à ses États membres.

Une des recommandations du rapport est la création d'un groupe de pays contributeurs de technologie qui fourniraient des drones et d'autres équipements de pointe.

De nombreux pays qui participent à des missions de maintien de la paix s'inquiètent pour la sécurité de leurs Casques bleus, plongés dans des situations de violence et d'anarchie comme en Centrafrique ou au Mali.

Au moins 44 Casques bleus ont ainsi été tués dans le nord du Mali depuis le déploiement dans ce pays d'une mission de l'ONU en juillet 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer