• Accueil > 
  • XTRA > 
  • Tourisme 
  • > Explorer le Canada : La Nouvelle-Écosse pour se retrouver 

Destination Canada - LE COEUR GRAND OUVERT

Explorer le Canada : La Nouvelle-Écosse pour se retrouver

« J'étais assise sur les rochers face au phare de Peggy's Cove - l'un des plus photographiés au Canada - et je regardais l'océan se fracasser sur les falaises », se rappelle Sarah-Émilie Nault, auteure et journaliste de voyage. « Vent frais, soleil étincelant, eau bleue et bateaux colorés : j'ai vu que le Canada n'avait rien à envier aux autres pays ! » Celle qui a parcouru le monde parle de ses plus beaux souvenirs d'un voyage à l'improviste à l'intérieur des frontières du pays.

Tout commence par une grande peine d'amour. « Je l'avais rencontré sur un bateau de croisière, raconte Sarah-Émilie. On est tombé amoureux entre le Groenland et Terre-Neuve, où il habite. » Après avoir longtemps effectué des allers-retours depuis Montréal, la rupture s'avère difficile pour la jeune femme. Il lui reste quelques crédits sur sa passe de vols pour se changer les idées : elle regarde les destinations possibles et choisit de s'envoler pour Halifax.

« J'avais besoin d'être près de l'océan, entourée de grands espaces, et de prendre du temps pour moi, pour me retrouver. Je me suis dit que le bord de l'eau me ferait du bien. » Bien que l'aventure s'amorce par un voyage en solo, Sarah-Émilie se laisse rapidement envoûter par l'accueil chaleureux des gens de la région.

Une heureuse rencontre

Dès le premier matin, en sirotant son café au Weird Harbour Espresso Bar, l'auteure du livre Caféine : lieux et artisans d'ici y rencontre Kaitlin, résidente d'Halifax et originaire de Vancouver. « Je m'étais assise près de la fenêtre pour regarder dehors et j'ai remarqué cette fille qui rédigeait un journal à la main, d'une très belle écriture, se souvient Sarah-Émilie. On s'est saluées et en discutant, on a vite réalisé qu'on avait plein de points en commun. » Toutes deux sont de grandes voyageuses, des amatrices de bonne chère et ont déjà travaillé comme serveuse.

Ça clique. « Elle m'a invitée à sortir avec ses amis le soir même - puis tous les autres soirs », raconte Sarah-Émilie. S'ensuit une véritable tournée des bars et des restos : l'apéro ici, une entrée là-bas, un cocktail ailleurs... La journaliste ajoute : « Ça a commencé tôt et ça a fini tard ! C'est une tout autre expérience que de voyager en compagnie de gens de l'endroit : ils étaient fiers de me faire découvrir les adresses qu'ils aimaient, eux. »

Coups de coeur gourmands à Halifax

Cafés indépendants, restaurants, jolies terrasses et microbrasseries : en compagnie de ses nouveaux amis, Sarah-Émilie part à la découverte de la scène gastronomique d'Halifax. « J'ai beaucoup aimé le petit quartier hipster North End, poursuit-elle. C'est au Bar Kismet que j'ai mangé le meilleur repas de mon voyage : une entrée de pétoncles crus avec panais et citronnelle, suivie d'un plat de crabe, carottes braisées et sauce béarnaise. » Le groupe finit par y commander tous les plats du menu et reçoit même une visite de la chef.

Des paysages spectaculaires

Celle qui aime les grands espaces est comblée par les paysages de la Nouvelle-Écosse : « Les rochers, les falaises, l'océan qui frappe les pierres : tout ça est aussi beau ici - sinon plus - que ce qu'on trouve ailleurs ! Je me souviens d'un soir où le brouillard s'est levé alors que mes amis et moi marchions au bord de l'eau. C'était magnifique et tout à fait mystérieux. »

Une expérience inspirante

La journaliste confie que ce voyage l'a beaucoup aidée sur le plan personnel. « J'ai pu me retrouver, et partir seule m'a permis de rencontrer des gens gentils à un endroit reconnu pour la chaleur de ses résidents », explique Sarah-Émilie. Elle souhaite y retourner cet été pour parcourir la route scénique de la piste Cabot - souvent désignée comme l'une des plus belles au pays -, faire quelques randonnées au parc national des Haute-Terres-du-Cap-Breton et retrouver ses nouveaux amis du coin.

Le groupe reste en contact grâce aux réseaux sociaux et compte également se réunir à Calgary plus tard cette année.

À faire en Nouvelle-Écosse

Voir : Le phare de Peggy's Cove se dresse dans un décor à couper le souffle, telle une carte postale grandeur nature.

Explorer : La piste Cabot relie quelques-unes des destinations les plus populaires de l'île du Cap-Breton, en plus d'offrir des panoramas spectaculaires.

Savourer : La Nouvelle-Écosse compte plus de 70 viticulteurs, 15 caves vinicoles et plus de 220 hectares de vignes : réservez une visite-dégustation auprès d'un guide pour en découvrir une partie.

 

Découvrez les 10 incontournables de la Nouvelle-Écosse

Visitez le site officiel de Tourisme Nouvelle-Écosse

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • PROMOTION - Destination Canada Xtra 3 fevrier 2020
     (Crédit photo : David-Olivier Gascon)

    Crédit photo : David-Olivier Gascon

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra 3 fevrier 2020
     ()

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra 3 fevrier 2020
     (Crédit photo : Sarah-Émilie Nault)

    Crédit photo : Sarah-Émilie Nault

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra 3 fevrier 2020
     (Crédit photo : Sarah-Émilie Nault)

    Crédit photo : Sarah-Émilie Nault

  • PROMOTION - Destination Canada Xtra 3 fevrier 2020
     ()