RECYC-QUÉBEC

Petit guide pour un Québec sans gaspillage

Réduire, réutiliser, recycler. On connaît de mieux en mieux les « 3R », mais on oublie parfois qu'ils ne sont pas tous égaux... Pour réduire son empreinte environnementale, il existe une foule de gestes simples qui peuvent être posés avant même de se retrouver devant les bacs de récupération. Voici quelques astuces pratiques pour favoriser avant tout la réduction à la source et la réutilisation, et ainsi diminuer son impact environnemental.

1. Réduire

La réduction des déchets est le premier et le plus important des 3R. Après tout, le déchet qu'on ne produit pas est celui qui a le moins d'impact sur notre environnement.

Réduire le gaspillage alimentaire

Éviter le gaspillage de denrées alimentaires, c'est bon non seulement pour la planète, mais aussi pour le portefeuille. Une bonne planification des repas et le respect de sa liste d'emplettes à l'épicerie demeurent les meilleurs moyens de réduire les pertes. Pas le temps de faire une liste ? On prend alors en photo l'intérieur du réfrigérateur et du garde-manger pour éviter d'acheter en trop. Et grâce à quelques recettes vide-frigo qu'on garde dans son carnet, on a ce qu'il faut pour redonner vie aux légumes moches et aux restants qui traînent sur les tablettes.

Découvrez plus d'astuces sur le site de J'aime manger, pas gaspiller

Pratiquer le « zéro déchet »

Pour une transition en douceur vers le zéro déchet, s'attaquer aux résidus que génèrent les lunchs de toute la maisonnée est un bon point de départ. On parle ici de 260 lunchs par année, grosso modo, par membre de chaque famille; ça fait donc beaucoup d'emballages individuels de yogourt, de boîtes de jus en carton et de sacs à sandwich en plastique. Solution : on écoule ce qu'on a déjà dans les armoires, puis on fait la transition vers des plats, des ustensiles, des gourdes, des sacs à collation et des serviettes en tissu réutilisables.

Le saviez-vous ?

11,2 millions de tonnes de denrées alimentaires sont gaspillées au Canada chaque année. C'est suffisamment de nourriture pour alimenter tous les Canadiens pendant près de cinq mois.

2. Réutiliser

Offrir une deuxième vie à un bien qui n'est plus utile à soi réduit considérablement l'impact environnemental de tout un chacun. Voici de bonnes pratiques à adopter pour maîtriser la réutilisation.

Penser usagé

Des patins à glace pour le petit dernier; un vélo pour l'aînée; les sacs d'école à la rentrée; les vêtements; un électro qu'il faut remplacer... Une foule de biens dont on a besoin peuvent se trouver aisément en très bon état sur le marché usagé. Avant d'acheter neuf, il importe donc de se demander s'il est possible de dénicher l'article convoité sur un site de petites annonces, ou alors auprès de son entourage.

Prolonger la vie d'un bien

Avant de se départir d'un article, on développe le même réflexe en se posant les questions suivantes : pourrait-il être utile à quelqu'un d'autre ? S'il est endommagé ou brisé, peut-il être réparé ? En donnant une seconde vie aux biens qu'on n'utilise plus, on évite qu'ils prennent le chemin de l'élimination. Qui plus est, il y a de fortes chances qu'ils trouvent preneur et fassent des heureux.

3. Recycler

Même si le mot « écoresponsabilité » est sur toutes les lèvres, au cours des 10 dernières années, un seul comportement s'est implanté de façon concrète et solide dans les habitudes de consommation des Québécois : le recyclage, un geste qu'il est important de continuer à poser. Néanmoins, il arrive à chacun de se demander si ce papier d'aluminium ou ce pot de plastique peuvent être déposés ou non dans le bac pour la collecte sélective...

Ça va où ?

Quand on est saisi de grands questionnements devant le bac de recyclage, c'est le moment de consulter l'outil de recherche Ça va où ? de RECYC-QUÉBEC. Aussi offert comme appli mobile, il permet de repérer rapidement le bon endroit pour se départir d'un produit ou d'une matière selon le lieu où on habite. Voilà une fonction vraiment pratique pour poser le bon geste de récupération !

Téléchargez l'appli mobile Ça va où dans l'App Store

Téléchargez l'appli mobile Ça va où dans Google Play

Un porte-parole tout indiqué

Qui de mieux comme tête d'affiche de RECYC-QUÉBEC que Ti-Mé, célèbre personnage de La petite vie ? Celui pour qui la gestion des déchets domestiques (le dur et le mou) est une réelle passion est devenu le porte-parole officiel de l'organisation.

Regardez les capsules de Ti-Mé portant sur les 3R

Suivez RECYC-TV sur Facebook

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer