Gouvernement du Québec

COVID-19 - La santé mentale à la maison.

Vous devez jongler avec une nouvelle réalité, celle de rester à la maison ? Les conseils suivants vous donneront quelques trucs pour que cette période d'isolement, due à l'épidémie de la COVID-19 au Québec, soit une expérience plus agréable.

La pandémie du coronavirus (COVID-19) qui se déroule actuellement ainsi que les mesures inédites de prévention qui y sont liées représentent une réalité inhabituelle à laquelle il peut être particulièrement difficile de vous adapter. Pour certaines personnes, ces mesures peuvent fragiliser une situation déjà difficile pour des raisons notamment familiales, financières ou sociales. Cela vous demande à la fois de l'ajustement, de l'adaptation et beaucoup de résilience.

La situation actuelle force de nombreuses personnes à vivre une période d'isolement. Elle demande également à d'autres de faire preuve de créativité pour concilier télétravail et vie de famille.

Un événement de cette envergure peut ainsi avoir des conséquences sur votre santé physique, mais également sur votre santé mentale, en générant du stress, de l'anxiété ou de la déprime. Il existe pourtant des moyens à votre portée afin de mieux gérer ces réactions.

Comment préserver sa santé psychologique ?

Soyez indulgent envers vous-même. Acceptez de vous accorder un temps d'adaptation. Misez sur vos forces personnelles ainsi que sur des stratégies que vous avez déjà utilisées pour diminuer votre stress ou pour surmonter une épreuve. Vous pourrez ainsi mieux traverser ces moments difficiles.

Verbalisez ce que vous vivez. Vous vous sentez seul ? Vous avez des préoccupations ? Partagez-les à une personne de confiance, tout en observant les mesures de distanciation physique recommandées.

Demandez de l'aide quand vous vous sentez dépassé. Ce n'est pas un signe de faiblesse, c'est vous montrer assez fort pour prendre les moyens de vous aider.

Apportez du soutien aux autres en respectant les mesures de distanciation physique. Aider les autres lors de situations difficiles rapporte autant à la personne qui reçoit le soutien qu'à celle qui l'offre.

Évitez les stratégies d'adaptation inutiles comme le tabac, l'alcool ou les autres drogues. À long terme, elles peuvent dégrader votre état mental et physique.

Bien qu'il soit important de vous informer correctement, limitez le temps passé à chercher de l'information au sujet de la covid-19. Une surcharge d'information pourrait augmenter votre stress, votre anxiété ou votre état de déprime. En tout temps, faites appel à des ressources fiables, comme le site officiel du gouvernement du Québec : Québec.ca/coronavirus

L'importance de s'accorder des moments de plaisir

Durant cette période d'isolement, il est important d'adopter de saines habitudes de vie en mangeant sainement, en buvant beaucoup d'eau, en restant actif et en essayant de vous reposer et de dormir suffisamment. Profitez de ce moment pour découvrir de nouvelles passions et prendre du temps pour vous et votre famille.

Il existe une multitude d'activités pour occuper vos journées à la maison et pour vous divertir. Organisez celles-ci en routines quotidiennes, en créant une liste que vous pourrez consulter pour rester actif à la maison. Pensez à afficher cette liste pour que vous puissiez la consulter régulièrement. Pour vous aider à être créatif, voici quelques idées qui pourront alimenter votre réflexion :

Activités physiques intérieures : faire du vélo stationnaire, du yoga, du Pilates, danser, effectuer des exercices aérobiques et de raffermissement musculaire, etc.

Loisirs créatifs : dessiner, colorier, peindre, écrire, chanter, faire de l'origami, tricoter, prendre des photos, etc.

Jeux : jouer à des jeux de société, jouer aux cartes, assembler un casse-tête, faire des mots croisés, des sudokus, des mots cachés, etc.

Divertissement : écouter de la musique, des balados, des séries, des films, des spectacles, etc.

Détente : prendre un bain chaud, méditer, lire un livre, etc.

Activités éducatives : apprendre une nouvelle langue, visiter des musées virtuellement, etc.

Autres : cuisiner, coudre, ranger, faire du ménage, classer des photos, etc.

Restez en contact virtuellement avec vos proches : une bonne façon d'affronter l'isolement

Communiquez régulièrement avec vos proches tout en respectant les mesures de distanciation physique peut contribuer positivement à votre mieux-être et au leur pendant cette période.

De nos jours, il y a plusieurs moyens pour communiquer à distance avec votre famille, vos amis, vos collègues et vos connaissances. Vous pouvez utiliser le téléphone, le courriel, le Web, le clavardage, les appels vidéo, etc.

Vous devez faire du télétravail ?

Créez-vous un espace de travail confortable. Assurez-vous que cette zone est réservée à vos activités professionnelles. Ainsi, vous pourrez établir des frontières entre travail et vie personnelle. Assurez-vous que votre bureau à domicile soit bien aéré, aménagé, propre et confortable, autant que possible.

Informez vos proches de votre horaire de travail. Expliquez à votre famille vos attentes envers eux et écoutez leurs attentes envers vous. Faites-leur connaître vos heures de travail, les moments où vous pouvez être dérangé et ceux où vous n'êtes pas disponible.

Partagez la responsabilité des enfants. Vous êtes les deux parents à la maison ? Vous pouvez répartir l'horaire à deux. Par exemple, le matin c'est un des deux parents qui répond aux besoins des enfants sans déranger l'autre et vous faites l'inverse en après-midi.

Prévoyez des moments de travail efficaces. Profitez de la sieste des plus petits pour effectuer les échanges à distance avec les collègues. Invitez les enfants à « travailler » eux aussi en dessinant, en lisant ou en faisant des activités éducatives. Invitez les plus grands à superviser les jeux des plus petits.

Ressources

Le stress, l'anxiété et la déprime peuvent affecter une personne sur divers plans; physique, psychologique et émotionnel ainsi que comportemental, notamment durant cette période d'isolement à la maison. La plupart des gens arriveront à s'adapter à la situation, mais il demeure important que vous restiez attentif à vos besoins. N'hésitez pas à prendre les moyens nécessaires pour vous aider et prendre soin de vous.

En cas de stress, d'anxiété ou de déprime liés à la progression de l'épidémie actuelle au Québec, vous pouvez composer le 418 644-4545, le 514 644-4545, le 450 644-4545, le 819 644-4545 ou le 1 877 644-4545 (sans frais) ailleurs au Québec. Vous pourrez alors obtenir plus d'information et être dirigé vers des professionnels en intervention psychosociale qui vous offriront du soutien et des conseils, selon vos besoins.

Pour les personnes sourdes ou malentendantes, veuillez composer le 1 800 361-9596 (sans frais).

Pour intégrer les saines habitudes de vie à son quotidien :

· defisante.ca

· force4.tv

Pour mieux gérer son temps en famille :

· ecoleouverte.ca

· alloprof.qc.ca

· teteamodeler.com

· viedeparents.ca

· naitreetgrandir.com

· vifamagazine.ca

Lignes d'écoute pour les personnes en détresse psychologique :

· Regroupement des services d'intervention de crise du Québec

Offre des services 24/7 pour la population en détresse :

centredecrise.ca/listecentres

· Tel-Aide

Centre d'écoute offrant des services 24/7 aux gens qui souffrent de solitude, de stress, de détresse ou qui ont besoin de se confier : 514 935-1101

· Écoute Entraide

Organisme communautaire qui soutient les personnes aux prises avec de la souffrance émotionnelle : 514 278-2130 ou 1 855 EN LIGNE (365-4463)

· Service d'intervention téléphonique

1 866 APPELLE (277-3553)

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer