Finances

Regrouper ses avoirs pour mieux y voir

« Certains investisseurs ayant mal interprété le proverbe "Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier" ont réparti leurs placements entre plusieurs institutions », explique Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins. Même chez les investisseurs autonomes, la conseillère prône plutôt le regroupement de ses avoirs à un seul endroit, une stratégie qui compte d'importants avantages. En voici quelques-uns.

Réduire les frais...

En plus des frais associés aux transactions boursières, chaque institution peut exiger certaines sommes pour la tenue des comptes. En évitant de dédoubler certains produits - plusieurs comptes REER, par exemple - on empêche également que ces frais ne se multiplient et ne viennent amenuiser les gains réalisés.

... et éviter les pénalités

Dans le cas de programmes régis par certaines limites - comme la cotisation maximale à un CELI -, le regroupement permet de s'assurer de la pleine utilisation de ceux-ci. « Avec une vue d'ensemble du portefeuille, on évite de dépasser les limites de cotisation permises et d'avoir à assumer les pénalités associées », précise Mme Iermieri.

Avoir une meilleure vision globale

La fragmentation des données et le manque de vision globale peuvent devenir un obstacle dans l'atteinte des objectifs. « En n'utilisant qu'une seule plateforme, on réunit toute l'information pour assurer le bon suivi de son portefeuille », affirme la conseillère. Il est alors plus simple de confirmer que les investissements correspondent toujours à la stratégie mise en place et de procéder aux ajustements et au rééquilibrage lorsque nécessaire, afin de réduire toute surexposition à des titres ou à des marchés.

Simplifier la gestion

Chaque compte d'une institution financière différente s'accompagne de ses propres relevés et feuillets fiscaux, de son propre mot de passe et souvent, de sa propre plateforme en ligne. Regrouper sous un même toit, c'est donc se simplifier la vie. « On gagne du temps en ayant moins de suivis à effectuer et on allège le travail de gestion pour accorder davantage d'attention là où ça compte », souligne Mme Iermieri.

Des outils pour plus d'autonomie

Même pour le courtage en ligne, le regroupement offre d'importants outils pour accroître son autonomie en tant qu'investisseur. Le sommaire des comptes y est clair et il est plus facile de transférer des titres entre divers comptes. « On peut accéder rapidement à ses ordres en cours, aux informations sur les marchés et à sa liste de surveillance, de façon à saisir les occasions qu'offrent les marchés », ajoute la conseillère. 

La paix d'esprit, pour vous et vos proches

En cas de maladie, d'accident, d'invalidité ou de décès, détenir tous ses avoirs chez une même institution facilite grandement le travail des proches. « En règle générale, moins il y a de papiers à chercher, plus aisée est la gestion des finances », observe Mme Iermieri. Le regroupement simplifie aussi l'établissement d'un bilan successoral, permettant d'encadrer la gestion des biens au moment du décès.

Élever le niveau de service

Posséder un volume important de placements ouvre souvent la porte à des avantages supplémentaires. Par exemple, un portefeuille bien garni donne accès à des offres exclusives ou profite de termes plus avantageux. En regroupant ses avoirs, il est plus facile d'atteindre le seuil d'admissibilité à de tels programmes.

Mieux gérer son patrimoine

Même lorsqu'on gère ses investissements soi-même, on finit parfois par avoir besoin de conseils. Or, difficile pour un conseiller d'émettre ses recommandations en ne voyant qu'une partie du portrait. « Établir un plan financier avec un seul conseiller en gestion de patrimoine est plus simple et pourrait être bénéfique à court et à long terme », conclut la planificatrice.

Profiter des incitatifs des institutions

Les institutions financières offrent des mesures incitatives qui peuvent s'avérer hautement avantageuses pour les clients qui y regroupent l'ensemble de leur portefeuille. Par exemple, Desjardins Courtage en ligne remet 1 % du montant transféré en provenance d'une autre institution sous forme de crédit de commission - ce qui peut représenter des économies allant jusqu'à 1 150 $.

Découvrez la promotion en cours

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer