Regroupement Partage

Des gens de coeur qui luttent contre la faim

Avoir faim. Pas une fringale ou un petit creux, mais avoir réellement faim. Ne pas pouvoir manger au moins un bon repas par jour, et ce, 365 jours par année. À Montréal, une personne sur six souffre d'insécurité alimentaire. Le constat s'impose de lui-même : les besoins sont grands. Les ressources, elles, sont limitées. Présent partout sur le territoire montréalais, l'organisme Regroupement Partage se bat sur plusieurs fronts pour lutter contre la pauvreté, dont une des facettes les plus criantes reste l'insécurité alimentaire. Derrière cet organisme, il y a des personnes animées par la volonté d'aider des gens.

Le Regroupement Partage travaille à l'implantation de solutions durables pour favoriser la sécurité alimentaire des Montréalais. Son rôle consiste notamment à mobiliser et à soutenir les organismes locaux qui interviennent directement auprès des populations issues de milieux défavorisés et à approvisionner les banques alimentaires montréalaises en légumes frais.

« Les différents programmes du Regroupement Partage visent d'abord à soulager la faim pour mieux nourrir l'espoir. Mais la force première de l'organisme est de rassembler les intervenants de différents milieux autour d'actions de lutte à la pauvreté, puisque celle-ci est la responsabilité de toute une société. » - Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale du Regroupement Partage

Depuis ses débuts il y a plus de 20 ans, cet organisme a remis 14 millions de dollars en denrées, sacs à dos, fournitures scolaires et produits d'hygiène corporelle à plus de 500 000 Montréalais dans le besoin. Au fil des ans, il a su cristalliser son action autour de trois programmes porteurs.

Des légumes pour mieux nourrir

Parce qu'au coeur de son action, il y a la volonté de bâtir des solutions durables, le Regroupement Partage a imaginé un programme novateur d'économie circulaire unique au Canada : Cultiver l'Espoir. Ce programme d'agriculture biologique à grande échelle en milieu périurbain permet de redonner une vocation agricole à des terres sous-exploitées du territoire montréalais pour y cultiver des légumes.

Le tour de force de Cultiver l'Espoir, c'est d'oeuvrer sur plusieurs volets à la fois : l'insécurité alimentaire, les saines habitudes de vie et l'environnement. En fournissant des légumes frais et locaux aux organismes en sécurité alimentaire, il permet de diminuer la dépendance des banques alimentaires envers les grossistes et de remettre des aliments sains dans l'assiette des plus démunis. Le programme contribue également au respect de l'environnement en optant pour une culture biologique et de proximité.

En savoir plus sur le programme Cultiver l'Espoir

Commencer l'année scolaire du bon pied

À l'automne, avant que les cloches ne sonnent le retour en classe, les différents comités organisateurs membres du Regroupement Partage voient à la tenue de l'Opération Sac à Dos dans les quartiers montréalais.

Pour offrir encore plus de soutien aux familles moins nanties, l'organisme a lancé en 2002 l'Opération Sac à Dos. Ce programme permet à plus de 5000 élèves de commencer l'année scolaire avec un sac à dos bien garni de fournitures scolaires nécessaires à leur réussite. Il s'agit d'un geste concret pour les familles ainsi soutenues, qui reçoivent également des denrées alimentaires - parce qu'on sait à quel point la sécurité alimentaire joue un rôle essentiel dans l'apprentissage d'un enfant. Comme 42 % des élèves de la Commission scolaire de Montréal proviennent de milieux défavorisés, les répercussions de l'Opération Sac à Dos sont bien tangibles dans les communautés.

« Chaque enfant, peu importe le milieu dans lequel il naît, devrait avoir la chance de se réaliser. » - Sylvie Rochette, cofondatrice et directrice générale du Regroupement Partage

En savoir plus sur Opération Sac à Dos

Offrir des denrées aux personnes démunies à Noël

À l'approche du temps des Fêtes, dans 18 quartiers de l'île, les Magasins-Partage ouvriront leurs portes aux familles montréalaises dans le besoin. En échange d'une modeste contribution, celles-ci pourront se procurer, en toute dignité, des aliments sains et de bonne qualité.

15 030 personnes seront aidées par un Magasin-Partage de Noël en 2019.

Les épiceries solidaires comme celles des Magasins-Partage offrent une solution de rechange au traditionnel dépannage alimentaire; leur objectif est d'ouvrir, pour les populations vulnérables, une porte d'entrée vers un réseau d'entraide. Les familles qui y ont recours peuvent rencontrer un intervenant du milieu qui saura les outiller face aux problèmes qu'elles vivent ou les diriger vers les ressources communautaires à proximité dont elles pourraient bénéficier.

En savoir plus sur les Magasins-Partage de Noël

La publication de cet XTRA a été rendue possible grâce au soutien de la Fondation Famille Godin.

Faites un don au Regroupement Partage

Partager

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer