Alors que le Québec cherche à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles, comment le gaz naturel peut-il contribuer à la transition énergétique ? En agissant comme source d’appoint aux besoins de chauffage quand la demande sur le réseau électrique est à son plus fort. Depuis juin dernier, Énergir propose à l’ensemble de ses clients résidentiels d’adopter la biénergie, une solution favorisant l’utilisation de la bonne source d’énergie, au bon moment et au meilleur coût pour tous. En voici un survol.

Publié le 16 septembre

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

En savoir plus sur la biénergie

1. Quel est le meilleur moment pour utiliser la biénergie ?

Un système biénergie a recours à l’électricité comme source d’énergie principale, soit environ 70 % du temps. Pendant les grands froids, quand la demande énergétique est forte, le système privilégie plutôt le gaz naturel pour le chauffage et aide ainsi à diminuer la pression sur le réseau électrique.

2. Combien peut-on économiser grâce à la biénergie ?

L’hydroélectricité du Québec est déjà offerte à l’un des coûts les plus bas en Amérique du Nord1. Les clients résidentiels qui adoptent la biénergie peuvent bénéficier du tarif DT d’Hydro-Québec, encore plus avantageux tant que le mercure demeure supérieur à -12 °C. Lorsqu’il fait plus froid, le gaz naturel prend le relais pour le chauffage, et on évite de faire fonctionner les appareils électriques énergivores. Les propriétaires d’une maison unifamiliale de deux étages peuvent ainsi s’attendre à économiser en moyenne 20 % sur leur coût annuel de chauffage en adoptant la biénergie au lieu d’avoir exclusivement recours au gaz naturel.

3. Comment la biénergie contribue-t-elle à la transition énergétique ?

En optimisant le chauffage des bâtiments, la biénergie favorise l’utilisation de la bonne énergie au bon moment. Elle permet aux ménages participants de réduire d’un peu plus de 70 % leur consommation de gaz naturel et ainsi de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), l’un des principaux objectifs de la lutte aux changements climatiques.

Les clients Énergir qui en font la demande peuvent également être alimentés en gaz naturel renouvelable, une énergie entièrement produite à partir de déchets organiques. Cette source d’énergie propre réduit les émissions de GES de deux façons : en diminuant la dépendance aux combustibles fossiles et en évitant les émanations de méthane que provoque l’enfouissement de certains déchets domestiques.

Convertissez votre consommation au gaz naturel renouvelable

4. Pourquoi ne pas convertir tous les bâtiments à l’électricité seulement ?

Électrifier tous les bâtiments qui sont présentement alimentés en gaz naturel accentuerait les besoins énergétiques pendant les grands froids, dans un contexte où la demande est déjà croissante. Favoriser la biénergie s’avère plus économique pour la société et permet une utilisation efficiente de l’électricité, évitant ainsi de recourir à de nouveaux approvisionnements pour répondre à des besoins ponctuels. Cette approche permet également d’agir dès maintenant, plutôt que d’attendre la fin de travaux nécessitant de longues années, pour avoir un impact immédiat dans la lutte aux changements climatiques.

5. Comment peut-on adopter la biénergie ?

Les clients résidentiels d’Énergir (y compris les propriétaires d’immeubles locatifs de 19 logements ou moins) utilisant exclusivement un système de chauffage central à gaz naturel peuvent passer à la biénergie et obtenir une subvention pour leurs nouveaux appareils. Par exemple, le propriétaire d’une maison unifamiliale pourrait recevoir jusqu’à 5500 $ pour ajouter une thermopompe. Et si en plus le système de chauffage central doit être remplacé par un neuf, la subvention pourrait alors atteindre jusqu’à 5800 $. C’est tout ce qu’il faut comme équipement pour adhérer au programme et combiner le meilleur des deux énergies.

Découvrez les subventions et les économies
Découvrez des façons d’agir avec Énergir

Énergir et Hydro-Québec : un partenariat historique

L’offre de biénergie est le résultat d’un partenariat unique au monde entre Énergir et Hydro-Québec visant à décarboner le chauffage des bâtiments au meilleur coût possible pour la société. D’ici 2030, cette alliance permettra la réduction de 540 000 tonnes de GES par an, soit l’équivalent de 125 000 voitures en moins sur la route. Lorsque des entreprises de chez nous qui semblent concurrentes font équipe dans la lutte aux changements climatiques, c’est aussi le leadership d’ici qui s’illustre.

1 https://mern.gouv.qc.ca/energie/hydroelectrique/perspectives-economiques/