Toujours trop courte mais tellement généreuse, la saison des petits fruits du Québec est l’un des grands bonheurs de l’été. Comment profiter à plein de cette abondance de saveurs et de couleurs ? Il suffit de quelques astuces pour conserver, congeler et cuisiner ces « bonbons de la nature » et faire durer le plaisir.

Publié le 24 juin

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Framboises

Truc de conservation

Les framboises du Québec font leur apparition à l’épicerie en juillet et en août. Délicates, ces petites baies doivent être manipulées avec soin. Avant de les manger ou de les cuisiner, on les passe rapidement sous l’eau et on les égoutte. On évite toutefois de les laisser tremper, puisque gorgées d’eau, elles ramollissent. Mieux vaut donc les rincer juste avant la consommation.

Astuce de congélation

Au réfrigérateur, les framboises se conservent jusqu’à deux jours, mais elles se congèlent à merveille. Après l’achat (ou la cueillette), il suffit de les étaler en une seule couche sur une grande plaque à biscuits et de les mettre au congélo. Une fois les framboises congelées, on les transfère dans un sac ou un contenant hermétique. Elles se conserveront jusqu’à six mois.

Idée antigaspillage

La macération est une autre façon de prolonger la vie des framboises fraîches. C’est l’astuce idéale pour les utiliser quand elles ne sont plus au sommet de leur forme. Avec une poignée de fruits ramollis, on concocte un vinaigre de framboise maison qui ajoutera du punch aux salades et aux petits plats en attendant les prochaines récoltes.

Oser l’inattendu

Le goût acidulé de ces petits fruits peut équilibrer la palette de saveurs de nombreuses recettes. Et pas question de reléguer les framboises aux desserts ! Elles ont leur place à l’heure du repas, s’incorporant par exemple à un beurre à l’ail pour relever une grillade de poulet.

  •  Verifruit (plusieurs saveurs)

    Verifruit (plusieurs saveurs)

  •  Confiture de camerise - Le rang

    Confiture de camerise - Le rang

  •  Confiture de bleuet et camerise - Le rang

    Confiture de bleuet et camerise - Le rang

  •  Gelée de pomme et camerise - Le rang

    Gelée de pomme et camerise - Le rang

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Bleuets

Truc de conservation

Les bleuets du Québec, qu’ils soient sauvages ou cultivés, ont un goût plus marqué que ceux importés, puisqu’ils sont récoltés à maturité, dès la fin juillet. Les bleuets sont naturellement recouverts de pruine, cette couche cireuse qui les protège des éléments extérieurs et aide à leur conservation. Comme les framboises, ils gagneront à être rincés tout juste avant d’être consommés.

Astuce de congélation

Les bleuets se conservent jusqu’à sept jours au frigo, surtout s’ils ne sont pas rangés dans le bac à fruits et légumes, où l’air circule peu. Pour tirer le maximum de la saison, on les congèle selon la même méthode que les framboises.

Idée antigaspillage

La déshydratation est un autre moyen de conserver les fruits plus longtemps. Les bleuets perdront une grande partie de leur eau, mais conserveront leurs nutriments. Il s’agit en plus d’un excellent substitut aux raisins secs, qui ne plaisent pas à tous. Si l’on n’a pas de déshydrateur, on place simplement les baies au four sur une plaque recouverte de papier parchemin, à 160 °F pendant environ 10 heures. Les bleuets déshydratés se conservent de 4 à 6 mois dans un contenant hermétique, au sec et à l’abri de la lumière.

Oser l’inattendu

Déshydratés, ils s’utilisent de mille et une façons en cuisine. On les ajoute aux céréales, aux salades, au muesli, à la pâte à crêpe ou à gaufre, ou encore on les grignote nature. Dans un biscotti, ces petites pépites voleront la vedette et accompagneront à merveille le thé de l’après-midi.

Fraises

Truc de conservation

Les fraises du Québec ont-elles encore besoin de présentation ? Les variétés cultivées ici ponctuent l’été, accompagnant même les premières gelées d’octobre. Fraîches, elles se consomment le jour de l’achat ou de la cueillette. Les fraises se conservent quelques jours au réfrigérateur, mais il est préférable de les sortir une heure afin de mieux les savourer.

Astuce de congélation

Les fraises se congèlent de la même façon que les autres petits fruits. On prend simplement soin de les équeuter avant leur passage au congélateur.

Idée antigaspillage

Les fraises peuvent se décliner de tellement de façons qu’on les imagine difficilement se gaspiller. Au summum de leur fraîcheur, on les mange nature ou en shortcake. Trop mûres, on les transforme en confiture, en coulis, en sucettes glacées ou en purée pour les cocktails estivaux !

Oser l’inattendu

Pour faire changement, on invite les fraises dans les plats salés. Ici en salsa pour rehausser délicieusement des tacos aux poissons ; là sur une tartine de fromage de chèvre nappée d’un coulis de balsamique. Les fraises en formule sucré-salé, on en profite sans modération jusqu’à ce qu’il soit temps de dire au revoir à l’été.