Le 1er juillet est traditionnellement jour de déménagement pour quelque 200 000 Québécoises et Québécois. Si vous en faites partie, profitez de cette occasion pour recycler de façon adéquate votre vieux frigo ou votre climatiseur, entre autres appareils, plutôt que de le mettre à la rue. « Le recyclage responsable d’un seul appareil permet d’éviter le rejet d’environ une tonne de gaz à effet de serre (GES), en faisant l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre les changements climatiques », explique Jules Foisy Lapointe, directeur général de l’organisme à but non lucratif GoRecycle. Voici pourquoi.

Publié le 11 juin

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Ce que contient votre vieux frigo

9 kg de mousse isolante
En raison de sa présence importante dans les réfrigérateurs et de sa composition chimique, la mousse isolante en polyuréthane contient des agents gonflants nocifs pour l’environnement s’ils ne sont pas traités; elle en contient quatre fois plus que le système de refroidissement d’un appareil typique.

La mousse isolante est purifiée et valorisée pour en faire un absorbant industriel de qualité.

125 g de gaz réfrigérant
Laissés en bord de rue, les appareils réfrigérants sont déchiquetés et recyclés pour leurs métaux. Mais dans la plupart des cas, les puissants gaz à effet de serre qu’ils contiennent sont relâchés dans l’atmosphère.

Les gaz réfrigérants (halocarbures) sont récupérés par des systèmes fonctionnant sous vide et détruits de façon sécuritaire ou réemployés lorsque c’est possible.

250 g d’huile contaminée
Si elle n’est pas traitée adéquatement, l’huile usée qu’utilisent les appareils réfrigérants peut s’infiltrer dans le sol et contaminer les sources d’eau souterraine1.

À l’aide d’un procédé unique, l’huile est traitée pour pouvoir être réutilisée comme base pour les huiles lubrifiantes. Le cuivre et l’acier contenu dans les compresseurs sont également recyclés.

Jusqu’à 2 g de mercure
Les interrupteurs de certains vieux appareils contiennent du mercure. Lorsqu’elle se disperse dans l’environnement, cette substance toxique peut être absorbée par les plantes et par les animaux, puis provoquer des troubles neurologiques aux humains qui consomment des aliments contaminés⁠1.

Les interrupteurs sont récupérés manuellement et envoyés chez un recycleur, où le mercure est réutilisé et revalorisé.

Jusqu’à l’équivalent de 3,5 tonnes de dioxyde de carbone
Lorsqu’un réfrigérateur n’est pas recyclé de façon responsable, l’effet environnemental du relâchement des gaz (en équivalent de dioxyde de carbone [CO2] total) relâché dans l’atmosphère et de ceux qui sont nécessaires à la production de nouveaux matériaux équivalent à rouler pendant plus de deux ans à bord d’une voiture à essence2.

Une tonne d’acier récupéré, ça représente une tonne d’acier de moins à fabriquer, y compris le coût énergétique que cela nécessite.

En moyenne 76,5 kg de plastique, de métaux et de verre
Votre frigo contient bien plus que du métal; le plastique et le verre peuvent également être utilisés lors de la fabrication d’autres biens.

Ces matières sont ensuite valorisées et vendues auprès d’entreprises québécoises, qui s’en servent notamment pour produire de nouveaux appareils ménagers et électroniques.

Une technologie unique pour le recyclage des réfrigérateurs

Les appareils réfrigérants contenant des mousses isolantes, tels que les réfrigérateurs et congélateurs, sont recyclés par PureSphera, l’un des partenaires recycleurs de GoRecycle, et seule entreprise au Canada équipée pour traiter de manière sécuritaire les gaz contenus dans les mousses isolantes.

PureSphera utilise une technologie unique pour récupérer les halocarbures contenus dans la mousse isolante des réfrigérateurs. Grâce à sa technologie automatisée de séparation des matières, le recycleur partenaire de GoRecycle trie les métaux ferreux et non ferreux, de même que quelque 12 kg de plastique par appareil.

3 étapes pour recycler vos appareils réfrigérants en fin de vie

Il existe un moyen simple d’assurer le recyclage adéquat de vos appareils ménagers réfrigérants et, ainsi, de participer de façons concrète et significative à la lutte contre les changements climatiques.

En tant que seul organisme reconnu par RECYC-QUÉBEC pour accomplir ce travail, GoRecycle offre un moyen simple et sans frais de recycler vos vieux appareils ménagers réfrigérants et de climatisation, comme les réfrigérateurs, les climatiseurs, les congélateurs, les celliers, les refroidisseurs à eau et les déshumidificateurs de façon responsable.

1. Apportez votre appareil à un point de dépôt GoRecycle.
Vous avez loué un camion de déménagement ? Utilisez-le pour transporter vos vieux appareils réfrigérants à l’un des points de dépôt GoRecycle : il y en a plus de 260 ! Les appareils de réfrigération et de climatisation des citoyennes et des citoyens y sont acceptés sans frais.

2. GoRecycle confie votre appareil à un recycleur partenaire autorisé.
Si votre appareil réfrigérant contient de la mousse isolante, il est confié à l’entreprise partenaire PureSphera, qui a recours à un procédé unique pour purifier et valoriser certains composants. S’il n’en contient pas, votre équipement est plutôt redirigé vers l’un des cinq recycleurs autorisés RIVRA (Réseau interrégional de valorisation et de recyclage des appareils ménagers).

3. Votre appareil est recyclé de façon responsable.
D’abord, les gaz sont retirés de votre appareil, comme l’exige la réglementation au Québec. En moyenne, plus de 92 % des matériaux contenus dans les appareils réfrigérants pris en charge par GoRecycle sont valorisés et servent à la fabrication de nouveaux biens utiles.

Visitez le site web de GoRecycle

1 https://www.epa.gov/section608/frequently-asked-questions-about-safe-disposal-refrigerated-household-appliances
2 https://www.epa.gov/energy/greenhouse-gas-equivalencies-calculator#results