En 2020, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) recensait plus de 94 000 accidents du travail au Québec. Pour prévenir de tels évènements et leurs conséquences, chacun et chacune doit contribuer à rendre les milieux de travail plus sécuritaires. En tant que travailleur ou travailleuse, vous pouvez veiller à votre propre santé et sécurité ainsi qu’à celles de vos collègues en favorisant les conditions gagnantes détaillées ci-dessous.

Publié le 2 déc. 2021

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Votre employeur peut mettre en place des activités pour identifier les risques, recueillir les suggestions en vue de rendre le milieu de travail plus sécuritaire et offrir des moyens de lui faire part de vos inquiétudes et observations. Pour mener à des résultats, ces mesures nécessitent votre participation. Soyez là lors d’activités de consultation, comme des sondages et des enquêtes, ou de l’essai de nouveaux équipements de protection. Exposez les situations dangereuses que vous observez et offrez des suggestions pendant les réunions ou les discussions en équipe, ou encore lors d’entretiens privés avec votre chef ou une personne responsable.

Vous voyez un ou une collègue trébucher dans le stationnement parce que la chaussée est abîmée ? Rapportez l’évènement, et ce, même s’il n’y a pas de blessure. Cet accident aurait pu être évité si des mesures avaient été mises en œuvre pour corriger ce risque.

La santé et la sécurité du travail sont l’affaire de tout le monde. Renseignez-vous sur vos propres obligations en matière de santé et de sécurité. Par exemple, vous devez prendre connaissance du programme de prévention, prendre les mesures nécessaires pour protéger votre santé et votre sécurité ainsi que celles de vos collègues, et participer à l’élimination des dangers. Quelques exemples : en portant l’équipement de protection fourni par votre employeur, en respectant les règles de sécurité en vigueur dans l’établissement où vous travaillez et en signalant un risque à votre employeur, comme la possibilité d’être en contact avec une machine défectueuse. Il est également attendu de vous que vous collaboriez avec le comité de santé et sécurité, le cas échéant, ou avec toute personne chargée de l’application de la Loi sur la santé et la sécurité du travail et des règlements qui en découlent.

Vous pensez avoir trouvé une façon plus rapide de stocker la marchandise en magasin ? Avant de l’adopter, validez votre suggestion auprès de votre employeur afin d’en identifier les risques et de les prévenir en amont.

Consultez vos droits et obligations concernant la santé et sécurité du travail

Pour élaborer et mettre en place un programme de prévention adéquat, votre employeur a besoin de votre collaboration. Aidez-le à identifier les risques en signalant tout accident ou « quasi-accident » dont vous êtes témoin, ou toute autre situation pouvant être dangereuse. Proposez des mesures de prévention pour les éliminer ou, si ce n’est pas possible, pour les corriger et les contrôler. Montrez l’exemple aux recrues et offrez-leur votre appui en ce qui concerne leur santé et sécurité au travail.

Vous avez presque subi une coupure avec un outil au travail. Un « quasi-accident » signale la présence d’un risque. Afin d’éviter qu’un accident survienne, vous devez en parler avec votre employeur pour qu’il mette en place des mesures de prévention. Par ailleurs, cet incident devra être noté dans le registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours, et ce, même s’il n’a pas entraîné de conséquences graves.

Utilisez un registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours
Suivez une formation de secourisme en milieu de travail

Votre employeur peut évaluer la performance de l’entreprise en matière de santé et sécurité au moins une fois l’an et vous communiquer les résultats. Prenez connaissance des recommandations et mettez en pratique celles qui sont incluses afin d’accomplir votre travail de façon sécuritaire.

En vous impliquant, en parlant et en agissant, vous contribuez directement à rendre votre milieu de travail plus sécuritaire et à prévenir les blessures, pour vous comme pour vos collègues.