Nous voici rendus au dernier et cinquième épisode de J’te passe les clés, une série d’aventures présentée par Volkswagen. À bord du tout nouveau Taos 2022 alliant design et commodité, l’artiste visuelle Josiane Lanthier nous invite à sillonner Baie-Saint-Paul et ses environs.

Publié le 14 août 2021

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

De Montréal à Baie-Saint-Paul
Josiane visite Baie-Saint-Paul pour la première fois en septembre 2019, lors d’une résidence d’artiste. Puis, coup de foudre instantané si grand qu’elle décide de quitter Montréal pour faire le grand saut en région. « C’est le meilleur move que j’ai fait de ma vie. Baie-Saint-Paul m’attendait à bras ouverts », raconte l’artiste visuelle dont la ville d’adoption s’avère une source intarissable d’inspiration.

Avec sa banquette arrière rabattable 60/40 et son généreux espace de chargement, le Taos est toujours partant pour vivre un grand déménagement, comme celui de Josiane.

Nous avons les montagnes, les forêts, la rivière, le fleuve, le sable, les roches. Ces éléments sont tous de beaux sujets de peinture.

Josiane Lanthier, artiste visuelle

Une aventure riche en couleurs
Avant même de prendre le volant du Taos, Josiane est séduite par sa couleur bleuet. « Je m’intéresse grandement à l’interaction des couleurs dans mon art. On retrouve par exemple les teintes du coucher de soleil dans les différentes nuances des troncs d’arbres », explique celle qui aime « cueillir » les couleurs et les intégrer dans ses œuvres.

Sur la route, le fleuve était sarcelle et vert, l’étendue d’eau était magnifique. Beau bleu, comme celui du Taos.

Josiane Lanthier, artiste visuelle

De la Laiterie Charlevoix à la rue Saint-Jean-Baptiste
« Nous nous sommes rencontrés à la Laiterie Charlevoix où il y a le meilleur food truck de Baie-Saint-Paul. Ensuite, nous sommes allés voir la maison mère où j’ai fait ma résidence », raconte Josiane. Puis, direction Saint-Siméon, une première pour l’artiste visuelle.

Avant de prendre la route pour Saint-Siméon, nous nous sommes promenés sur la rue Saint-Jean-Baptiste où il y a tous les bustes d’hommes peintres. Je rêve d’être la première femme de la région à avoir son buste ici.

Josiane Lanthier, artiste visuelle

Le Taos monte les grosses côtes comme si de rien n’était. C’est agréable de conduire sans sentir le moteur forcer.

Josiane Lanthier, artiste visuelle

Le Taos
Un VWUS toujours partant

- Un moteur TSI turbocompressé de 1,5 L d’ingénierie allemande avec temps de réaction ultrarapide qui permet de rouler aisément sur les routes montagneuses de Charlevoix.

- Un habitacle généreux et amplement d’espace de chargement pour y accueillir bagages, effets personnels et grandes œuvres d’art.

- Un style épuré et une signature visuelle unique qui plaisent à tous ceux qui ont l’œil artistique.

Sur la route, nous nous sommes arrêtés pour admirer l’île aux Coudres. Puis nous avons terminé l’aventure au Centre d’exposition Inouï de Saint-Siméon.

Josiane Lanthier, artiste visuelle

Naviguer le paysage
En direction de Saint-Siméon, Josiane emprunte la Route du Fleuve jusqu’aux Éboulements pour admirer l’époustouflant paysage côtier. Dans le coffre du compact, mais spacieux Taos : une œuvre colorée de Josiane, aujourd’hui exposée au tout nouveau Centre d’exposition Inouï de Saint-Siméon, aux côtés de tableaux signés par Karine Locatelli, Carlos Sainte-Marie et Marie-Claude Gendron. Une belle collection de bateaux miniatures y est également présentée.

Intitulée Naviguer le paysage, l’exposition est en cours jusqu’au 3 octobre.

Découvrez le Taos