La pandémie a révélé toute l’importance pour le Québec d’accroître son autonomie sur le plan alimentaire. Pour y arriver, la province doit compter sur un secteur de la transformation alimentaire plus innovant et compétitif que jamais. C’est ici qu’Inno-centre, le plus important accélérateur-conseil d’affaires au pays, entre en action en mettant son expertise et son expérience au profit des entrepreneurs de la transformation alimentaire.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Le secteur agroalimentaire est le premier employeur manufacturier du Québec, avec plus de 75 000 emplois répartis dans environ 2750 établissements aux quatre coins du territoire. En 2019, les ventes de ce secteur s’élevaient à 31,4 milliards de dollars, comparativement à 23 milliards en 2013. Plusieurs entreprises ont connu une croissance soutenue ces dernières années, notamment celles œuvrant dans la fabrication d’aliments spécialisés. Fait intéressant : environ 70 % de la production agricole du Québec est transformée ici même.

Bien que ce secteur ait actuellement le vent dans les voiles, la pandémie a mis en lumière certains éléments qui limitent sa compétitivité, notamment la pénurie de main-d’œuvre et le retard à rattraper sur le plan d’automatisation et du virage numérique. C’est dans ce contexte que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a mandaté Inno-centre en septembre dernier pour qu’elle déploie à grande échelle un service d’accompagnement d’affaires aux PME du secteur de la transformation alimentaire afin de soutenir leur performance et leur croissance.

De nouvelles occasions d’affaires

La pandémie a créé des défis, mais elle a aussi généré de belles occasions dans l’industrie agroalimentaire, selon Éric Waterman, vice-président agroalimentaire chez Inno-centre. « L’engouement des consommateurs pour l’achat local, la mise en place d’une politique sur l’autonomie alimentaire et l’intérêt grandissant des partenaires financiers pour ce secteur sont des signaux qui indiquent que les astres sont alignés, explique-t-il. Les PME québécoises doivent plus que jamais prendre la balle au bond, et nous sommes là pour les accompagner. »

Une expertise reconnue

Acteur bien connu du monde entrepreneurial au Québec, Inno-centre est une firme qui, depuis 30 ans, accélère le développement des PME dans plusieurs domaines d’activités. Son équipe chevronnée de 110 conseillers intervient annuellement auprès de 500 entreprises de partout au Québec, dont Loop Mission, Boulangerie St-Méthode et Prana. Preuve de son savoir-faire, Inno-centre compte 10 entreprises clientes dans le prestigieux palmarès Growth 2020 de Canadian Business, qui regroupe les organisations canadiennes ayant connu la plus forte croissance durant la dernière année.

Une équipe expérimentée

Grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, les entreprises du secteur agroalimentaire ont maintenant accès à des conseils d’affaires de haut niveau, et ce, à un tarif très avantageux, pour les aider à relever les défis auxquels elles font face, que ce soit pour améliorer leur productivité, gérer leur croissance ou autre. « Ce sont des défis pour lesquels Inno-centre détient une expertise unique », affirme Éric Waterman, qui gère une équipe composée de conseillers d’expérience ayant occupé des postes-clés dans différentes entreprises.

L’effet Inno-centre

Concrètement, Inno-centre réalise des mandats de 200 heures sur six mois auprès des entreprises sélectionnées pour leur fort potentiel. Le but est toujours le même : permettre aux entreprises d’atteindre leurs objectifs de croissance et de performance. Spécialisé dans plusieurs axes d’intervention (optimisation des processus, commercialisation, marketing, financement, etc.), Inno-centre se distingue par son approche terrain alliant expertise et expérience. « Quand je rencontre un entrepreneur, je lui demande toujours de trouver les principaux défis auxquels fait face sa PME, ceux qui l’empêchent de fermer l’œil la nuit; c’est le point de départ, mentionne Éric Waterman. Nous formons ensuite une équipe de conseillers sur mesure qui interviendra selon une approche concertée et entrepreneuriale. »

Les dirigeants des PME du secteur de la transformation alimentaire peuvent contacter dès maintenant Inno-centre pour bénéficier de l’expertise de la firme.

En savoir plus au sujet d’Inno-centre