• Accueil > 
  • XTRA 
  • > À la rencontre des grands leaders de demain 

EMBA McGill-HEC Montréal

À la rencontre des grands leaders de demain

Isabelle Langlois, vice-présidente Production à Rodeo FX...

Agrandir

Isabelle Langlois, vice-présidente Production à Rodeo FX

La crise apporte son lot de défis, mais aussi d'occasions à saisir. Alors que le monde du travail est en pleine transformation, de sages gestionnaires y voient le moment propice pour élever leurs compétences et devenir de grands leaders. À l'aube de la session d'automne de l'EMBA McGill-HEC Montréal, deux futurs étudiants racontent ce qui les a motivés à prendre part à l'aventure.

Sortir de sa zone de confort

En tant que vice-présidente Production à Rodeo FX, Isabelle Langlois dirige huit équipes qui conçoivent les effets visuels d'une trentaine de films et séries télé par année, comme Lovecraft Country (sur HBO). « Ça fait plusieurs années que j'ai un poste exécutif dans le domaine et, après un certain temps, c'est facile de tomber en mode "autopilote", explique-t-elle. Je veux optimiser mes acquis et apprendre à être plus créative dans mon leadership, et sortir de ma zone de confort. »

Horaire adapté à la vie d'un cadre

Dave Bourdages, vice-président, Service en vol et expérience... - image 2.0

Agrandir

Dave Bourdages, vice-président, Service en vol et expérience client, à Air Transat

Dave Bourdages est vice-président, Service en vol et expérience client, à Air Transat, un poste accompagné de nombreuses responsabilités : gestion et formation des agents de bord, formation technique et commerciale, produits et services offerts à bord des appareils, projets environnementaux, mesures d'urgence... La formule propre à l'EMBA - 4 jours par mois, du jeudi au dimanche, pendant 15 mois - s'aligne parfaitement avec son horaire chargé. « Le programme est bien adapté à la vie d'un cadre, et l'approche concentrée offre un bon équilibre entre le niveau d'engagement et la durée totale », souligne-t-il.

 

S'adapter à la nouvelle réalité

Au petit comme au grand écran, les productions viennent avec des mesures de confidentialité très strictes; des pratiques secouées par la véritable explosion du télétravail. « Il y a d'importants défis à gérer ces changements, où tout évolue rapidement et de façon imprévisible, fait remarquer Isabelle Langlois. Ça demande un style de gestion émergent, moins linéaire, et je crois que l'EMBA peut m'apporter de nouveaux outils à ce niveau. »

Découvrir ses propres forces

Les grands leaders tiennent compte de leurs forces et faiblesses personnelles, de même que de leurs expériences passées, dans leur style de gestion. Dans le cadre de l'EMBA, Dave Bourdages souhaite ainsi découvrir une approche propre à lui. « J'espère aller chercher de meilleures connaissances de moi comme gestionnaire, en développant des outils comme la gestion de soi (Reflective Mindset) », explique-t-il.

Renforcer les bases académiques

Les participants s'attendent tous deux à ce que l'EMBA vienne enrichir leur expérience professionnelle avec des bases solides. « Comme gestionnaire, on apprend souvent sur le terrain, mais il y a des notions académiques derrière tout ça pour renforcer ce qu'on fait tous les jours », affirme Dave Bourdages. Quant à elle, Isabelle Langlois explique : « Je travaille beaucoup en gestion de projets, mais peu en finances approfondies; j'aimerais développer des connaissances plus pointues et le lexique approprié de ce côté. »

Apprendre grâce aux autres

L'EMBA McGill-HEC Montréal réunit quelques-uns des professeurs les plus réputés des deux universités. Or, ce qui fait la richesse du programme, c'est aussi le soin avec lequel les candidats sont choisis, pour créer un environnement diversifié et propice aux échanges de connaissances. « Les expériences des autres, issus d'autres industries, vont m'amener à être plus créative dans ma façon de résoudre des problèmes », croit Isabelle Langlois. « C'est une chance de pouvoir se mettre au défi entre collègues et d'apprendre de gens aux responsabilités semblables, mais venant de sphères très différentes », ajoute de son côté Dave Bourdages.

La cohorte 2020-2021

· Les participants ont en moyenne 18 années d'expérience professionnelle.

· 1 sur 3 est une femme.

· 25 % sont des entrepreneurs.

· 41 % occupent un poste de niveau vice-président ou plus.

· 50 % parlent plus de deux langues.

Vous aussi souhaitez vous démarquer parmi les grands leaders de demain ? Une prochaine séance d'information en ligne sur l'EMBA McGill-HEC Montréal aura lieu le 19 octobre prochain.

Inscrivez-vous à la séance d'information du 19 octobre

Faites une demande d'admission à l'EMBA McGill-HEC Montréal

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2320429:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2333426:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2320468:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:2334608:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer