Dès le lundi 24 août, à 18 h 30, Télé-Québec convie le public à un rendez-vous familial où suspense, action et humour seront servis dans un cadre captivant. En prime, cette nouvelle quotidienne sera l’occasion de revoir Rémy Girard dans une série jeunesse. Que réserve donc Les Mutants aux téléspectateurs ? L’acteur révèle ici une partie du mystère.

XTRA Qu’est-ce qu’un XTRA?

XTRA est une section qui regroupe des contenus promotionnels produits par ou pour des annonceurs.

Regardez maintenant les premiers épisodes des Mutants.

Du jour au lendemain, deux frères orphelins sont parachutés dans un village, chez leur grand-père Zoubi. « Une de mes scènes préférées arrive au moment où Léo et Tom réalisent qu’il n’y a pas de Wi-Fi dans la maison. Ils capotent ! » dit Rémy Girard en s’esclaffant.

De là, une amitié naît entre Léo, un jeune urbain aux troubles anxieux ; Zoé, une fille hyperactive vivant avec un trouble de l’attention ; et Marcus, un garçon qui est atteint du syndrome d’Asperger. Déterminé, le trio tentera alors de sauver une famille intrigante… en pleine mutation !

Le pouvoir des antihéros

Une des particularités de la série est qu’elle aborde des thèmes et des enjeux que l’époque actuelle met en lumière : ces jeunes, aux prises avec leurs propres défis, sont des modèles moins communs, attachants et puisant leurs forces dans leur différence.

« Je trouve incroyable de voir les jeunes acteurs interpréter ces rôles avec autant de réalisme », souligne Rémy Girard, évoquant du même souffle « le côté thriller de l’intrigue » qui teinte chaque épisode des Mutants. Pas question d’éviter les moments de peur et d’anxiété des personnages : on les affronte et on apprend à les gérer avec eux. Que les parents se rassurent, toutefois : on ne trouve pas de zombies sanguinaires dans cette émission destinée aux jeunes et aux moins jeunes.

Pourquoi donc avoir accepté cette proposition de jouer les grands-pères ? « C’est une série très contemporaine; c’est drôle, bien écrit et ça met en vedette des personnages fort intéressants », indique Rémy Girard.

Une autre raison : parce que le choc générationnel initial devient peu à peu la « rencontre de deux mondes qui finissent par se comprendre », ajoute-t-il.

Retour aux sources

Hyperactif, l’enfant Rémy Girard ? « Je n’étais pas arrêtable ! raconte-t-il. J’ai eu la chance d’avoir mes grands-parents comme voisins durant mon enfance à Jonquière. L’été, je passais des semaines au chalet, avec ma grand-mère, qui avait ses histoires et sa manière de voir les choses. »

Ce bagage a sans doute enrichi son plaisir à côtoyer ses collègues de plateau et à interpréter Zoubi, ce grand-père d’apparence bourrue qui est bousculé dans sa vie de vieux garçon, mais auquel on s’attache au fil des épisodes.

Pour l’acteur, Les Mutants est aussi l’occasion d’un retour aux sources, lui qui a commencé sa carrière en télé dans une série jeunesse, Minibus. « C’est très agréable de renouer avec ce type de jeu, sur une base quotidienne, en travaillant avec et pour les plus jeunes », dit-il.

La distribution des Mutants comprend également Marilyse Bourke, Salomé Corbo et Jean-François Beaupré ainsi que les talents de la relève Mathéo Piccinin-Savard, Philippe Scrive, Jade Brind’Amour, Alfred Poirier et Vivi-Anne Riel.

À suivre, donc, pour à la fois résoudre l’énigme des Mutants, ouvrir son esprit et susciter des échanges — et ce, qu’on soit jeune, parent, grand-père ou grand-mère !

Les Mutants

À la télé
Dès le 24 août à Télé-Québec
En semaine à 18 h 30

Sur le web
La série sera offerte gratuitement sur squat.telequebec.tv

Regardez maintenant les premiers épisodes des Mutants

Les Mutants, c’est aussi :

- Des prothèses façonnées par le maquilleur d’effets spéciaux Stephan Tessier, qui a plus de 30 Bye bye à son actif.
- 91 jours de tournage à l’extérieur dans toutes les conditions : pluie, canicule et froids extrêmes.
- Des intrigues si captivantes que les jeunes comédiens écrivaient à l’auteure pour lui arracher des informations sur les épisodes à venir !