(Múzquiz) Au moins sept personnes se sont retrouvées bloquées dans une mine de l’État de Coahuila, dans le nord du Mexique, à la suite d’un accident, ont informé vendredi les autorités locales.

Agence France-Presse

« Quelques personnes qui étaient en train de travailler dans la mine se sont retrouvées emprisonnées dedans », a abondé dans un communiqué le secrétariat au Travail local, ajoutant que l’accident avait eu lieu dans la municipalité de Muzquiz, dans la région carbonifère de l’État.    

Selon une enquête préliminaire, l’accident aurait été provoqué par une inondation au sein de la mine. Protection civile, police et inspecteurs du travail ont été dépêchés sur place afin d’entamer les travaux de secours et d’investigation sur l’origine de l’incident.   

Le président Andrés Manuel López Obrador a dit avoir envoyé sur la zone du personnel des secrétariats de la Sécurité, du Travail et de la Protection civile. « Nous sommes attentifs et en coordination avec les autorités municipales ainsi que de l’État. Nous souhaitons que les opérations de sauvetage aboutissent, pour les familles et pour tous », a-t-il tweeté.  

Ce type d’accident n’est pas rare dans la région : le plus grave a eu lieu le 19 février 2006, quand une explosion de gaz dans la mine de Pasta de Conchos – contrôlée par le conglomérat Grupo Mexico – a provoqué la mort de 65 mineurs.