(Rio de Janeiro) Le maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, a annoncé jeudi avoir été testé positif à la COVID-19 une deuxième fois, quasiment un an après une première contamination asymptomatique.

Agence France-Presse

« Malheureusement je suis positif », a déclaré l’édile de 51 ans jeudi dans une vidéo postée sur Twitter. Il a expliqué ressentir « des symptômes grippaux » et avoir fait un test.

Mais « je vais bien. Je me repose à la maison », a-t-il précisé, demandant aux Brésiliens de « faire attention à eux ».

Eduardo Paes avait déjà été contaminé en mai 2020, et était resté asymptomatique, a précisé son service de presse.

Le maire n’a pas encore été vacciné alors que ce sont les sexagénaires qui reçoivent actuellement les injections de vaccin CoronaVac ou AstraZeneca dans la ville très touchée par la pandémie.

Il avait décrété la fermeture des restaurants et bars notamment pendant deux semaines jusqu’au week-end dernier, un délai qui risque d’être trop court pour réellement inverser la courbe inquiétante des contaminations.

L’État de Rio de Janeiro, avec ses 17 millions d’habitants, déplore quelque 40 000 morts, dont 300 au cours des dernières 24 heures.  

Il fait partie des cinq États les plus affectés du Brésil, avec 232 morts pour 100 000 habitants, contre 172 pour la moyenne nationale.  

Le Brésil, avec 212 millions d’habitants, a dépassé mercredi le seuil des 360 000 décès de la COVID-19 en un peu plus d’un an, le pire bilan au monde après les États-Unis.