Le gouvernement colombien et la guérilla colombienne des FARC sont parvenus à un accord samedi pour lancer la recherche des disparus dans le cadre des pourparlers de paix, ont indiqué des diplomates cubains et norvégiens, les deux pays médiateurs.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le gouvernement colombien et les FARC «sont parvenus à deux types d'accords: premièrement, mettre en oeuvre les premières mesures de recherche, de localisation, d'identification ainsi que la restitution des dépouilles» des disparus, a précisé Rodolfo Benítez, diplomate cubain. Le deuxième volet porte sur la création d'une unité spéciale dédiée à cette fonction, a-t-il ajouté.

Début octobre, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes) ont présenté une liste de «10 propositions minimales» pour la fin du conflit en Colombie, dans le cadre des pourparlers à La Havane avec le gouvernement colombien.

Depuis près de trois ans, le gouvernement colombien et les FARC négocient à Cuba la fin d'un conflit complexe, qui a fait au moins 220 000 morts et six millions de déplacés, et durant lequel se sont affrontés guérillas d'extrême gauche, forces armées régulières et paramilitaires d'extrême droite.