(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2 176 000 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 6 h.

Mis à jour le 28 janv. 2021
Agence France-Presse

Plus de 100 829 870 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 61 298 900 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Sur la journée de mercredi, 16 585 nouveaux décès et 584 147 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3618 nouveaux morts, le Royaume-Uni (1725) et le Mexique (1623).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 429 202 décès pour 25 598 359 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 220 161 morts et 8 996 876 cas, l’Inde avec 153 847 morts (10 701 193 cas), le Mexique avec 153 639 morts (1 806 849 cas), et le Royaume-Uni avec 101 887 morts (3 715 054 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 181 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Slovénie (165), le Royaume-Uni (150), la République tchèque (149) et l’Italie (144).

L’Europe totalisait, jeudi à 6 h, 719 737 décès pour 32 732 486 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 584 064 décès (18 497 558 cas), les États-Unis et le Canada 448 711 décès (26 358 475 cas), l’Asie 238 186 décès (15 062 139 cas), le Moyen-Orient 96 371 décès (4 652 436 cas), l’Afrique 87 986 décès (3 495 128 cas), et l’Océanie 945 décès (31 656 cas).

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

L’OMS prête à enquêter à Wuhan

Les experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont sortis de leur quarantaine de deux semaines jeudi à Wuhan, prêts à entamer leur enquête sur les origines du nouveau coronavirus, plus d’un an après l’apparition de l’épidémie dans cette ville du centre de la Chine.

Allemagne : restrictions de vols envisagées

L’Allemagne envisage une réduction drastique du trafic aérien avec le Royaume-Uni, le Brésil, l’Afrique du Sud et le Portugal, des pays qu’elle considère comme les plus affectés par les nouveaux variants du coronavirus, a annoncé le ministre de l’Intérieur. Un projet en ce sens sera présenté vendredi par le gouvernement allemand.

Assouplissement en Inde

L’Inde a encore assoupli ses restrictions contre le coronavirus en raison de la baisse des contaminations et des décès, à l’inverse de la tendance observée dans de nombreux pays. Selon les chiffres du gouvernement, 123 personnes sont mortes de la COVID-19 et 11 666 contaminations ont été enregistrées ces dernières 24 heures. En septembre, au plus fort de l’épidémie dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants, on dénombrait près de 100 000 nouveaux cas et plus de 1000 décès quotidiennement.

« Trop tôt » pour l’Europe

Il est « trop tôt pour lâcher du lest » sur les restrictions en Europe, malgré le recul du nombre de nouveaux cas dans de nombreux pays, a affirmé jeudi la direction régionale de l’OMS. Trente pays (sur les 53 de la région) ont vu une diminution significative du taux d’incidence cumulée sur 14 jours.

Pfizer efficace contre les variants

Le vaccin Pfizer-BioNTech conserve la grande majorité de son efficacité contre les principales mutations des variants anglais et sud-africain du coronavirus, ont annoncé les deux sociétés. Elles continuent toutefois de « surveiller les variants émergents et sont prêtes à réagir » si une de ces mutations s’avérait résistante au vaccin.

Nouveaux cas au Vietnam

Le Vietnam a enregistré jeudi ses premiers cas de coronavirus en près de deux mois, avec plus de 80 nouvelles infections signalées, poussant les autorités à lancer une campagne de test sur des dizaines de milliers de personnes. Il s’agit d’un nouveau record quotidien pour le pays communiste, qui avait auparavant comptabilisé un peu plus de 1500 cas et seulement 35 décès.

Vaccins pour l’Afrique

L’Union africaine a obtenu 400 millions de doses supplémentaires de vaccins contre la COVID-19 pour les pays du continent, dont la plupart n’ont pas les moyens de financer l’immunisation de leur population, portant à 670 millions le nombre de doses devant y être disponibles dans les deux années à venir.

JO de Tokyo : épreuve test reportée

La première épreuve test de l’année en vue des Jeux olympiques de Tokyo-2020, la natation artistique, a été reportée de deux mois, aux 1er mai, en raison des restrictions mises en place au Japon pour lutter contre la pandémie.

Plus de 100 millions de contaminations

La pandémie a fait au moins 2,17 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 6 h. Plus de 100,8 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays comptant le plus de morts (429 202), suivis du Brésil (220 161), de l’Inde (153 847), du Mexique (153 639) et du Royaume-Uni (101 887).

Le nombre de victimes à l’échelle mondiale est globalement sous-évalué. Il se fonde sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé.