Richard Hétu

Le sénateur d'Arizona John McCain a soulevé la controverse samedi en mettant certains des feux qui ont dévasté son État sur le compte d'immigrants illégaux (voir vidéo ci-dessus), une théorie rejetée par le porte-parole du Service des forêts des États-Unis hier. Je cite la déclaration de McCain :

«Il y a des preuves importantes démontrant que certains de ces feux ont été causés par des gens qui ont traversé notre frontière illégalement. Ils allument des feux parce qu'ils veulent envoyer des signaux à d'autres. (...) La réponse à ce problème est d'avoir une frontière sûre.»