Les États-Unis offrent 5 millions $ pour retrouver un passeur de l'EI

Les États-Unis ont offert cinq millions de dollars de récompense pour toute... (ARCHIVES AP)

Agrandir

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Washington

Les États-Unis ont offert cinq millions de dollars de récompense pour toute information qui conduirait à la capture d'un djihadiste d'origine saoudienne chargé de faire passer des combattants étrangers en Syrie.

Tirad al-Jarba, connu sous son nom de guerre Abu Muhammad al-Shimali, est un membre important du groupe djihadiste État islamique (EI), selon le département d'État.

Il est qualifié de «terroriste» par les États-Unis et les Nations unies, qui ont de ce fait gelé ses avoirs et imposé une interdiction de voyager.

Selon l'ONU, il est âgé de 35 ans et aura 36 ans vendredi. Il vient d'Arabie saoudite et est un ancien membre d'Al-Qaïda.

L'avis de recherche du département d'État le décrit comme un responsable de l'EI vivant dans la ville syrienne de Jarablus, à la frontière avec la Turquie.

À partir de cette ville, il organise le passage de combattants étrangers venus rejoindre les rangs de l'EI en provenance d'Australie, d'Europe ou du Moyen Orient, et gère un centre de recrutement à Azaz.

Le nom de Jarba a été ajouté au programme américain de recherches de personnes soupçonnées de «terrorisme» au moment où la Turquie et les États-Unis préparent une opération de sécurisation de la frontière près de Jarablus. Et où la France vient d'envoyer son porte-avions Charles-de-Gaulle en Méditerranée orientale pour intensifier ses frappes contre l'EI après les sanglantes attaques de Paris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer